réalisateur

scénariste

studio

  • Insurgent Media

distributeur

  • Cinéma Du Parc

Liens

Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Le journaliste et cinéaste Jay Bulger a dompté un monstre, un être exécrable, voire violent, dont il éclaire les multiples facettes dans cette biographie fascinante, riche en images variées, dont des séquences animées.

Médiafilm Lire la critique complète

The Hollywood Reporter

Lire la critique

Though Bulger's camera reveals a man (filmed mostly at home in South Africa) who is now ravaged by hard living and arthritis, it also documents recent performances for rabid fans - who clearly hope for yet another reinvention by the jazzman born a generation too late to compete on equal footing with Max Roach.

John DeFore Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Beware of Mr. Baker aurait pu se contenter de tracer le portrait d'un musicien de génie. Jay Bulger a fait beaucoup plus en nous montrant un homme torturé et un brin mégalomane, toujours fauché, un monstre hypersensible qui n'a jamais l'air aussi heureux que quand il se lance dans un solo de drum sur une scène de Salzbourg à la toute fin du film.

Alain De Repentigny Lire la critique complète

Rolling Stone

Lire la critique

The second-best rock documentary of the year, after the poignant comeback story Searching for Sugar Man, is that film's wild opposite: a stranger-than-fiction portrait of the heroically talented, thoroughly misanthropic drummer Ginger Baker.

David Fricke Lire la critique complète