réalisateur

producteur

studios

  • Bibo Films
  • Europa Corp.
  • Walking The Dog
  • uFilm
  • France 3 Cinéma

distributeur

  • Alliance Vivafilm

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Ce bel amalgame de styles et de références cinématographiques compense à l'image le rythme hésitant du récit, qui glisse sans crier gare de la romance mielleuse à la comédie burlesque, en passant par le thriller enlevant.

Médiafilm Lire la critique complète

The Gazette

Lire la critique

A 3-D animated romantic comedy action musical from France - ça vous va? Moi, only to a certain point. And for a simple reason: this film spends a lot of time and money on what, in the end, is a rather conventional story.

Jeff Heinrich Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Mais le bât blesse au niveau du récit. Une fois passé l'enchantement initial et l'entrée en matière très dynamique (qui n'est pas sans rappeler celle de Shark Tale, dont Éric Bibo Bergeron est l'un des coréalisateurs), on s'ennuie un peu dans une histoire qui manque de gags, qui s'étire entre les trop rares rebondissements, dont l'introduction s'attarde en compagnie de personnages qui s'avéreront ne pas être les principaux.

Sonia Sarfati Lire la critique complète

Canoë

Lire la critique

Avec une trame sonore tout simplement magique signée -M- et Vanessa Paradis, on se laisse facilement transporter dans ce monde fantastique et poétique, ponctué d'une délicate note d'humour.

Véronique Harvey Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Au-delà de cette tendre histoire d'amitié et de ses attachants personnages délicatement animés par Bibo Bergeron, ce sont les accrocheuses chansons de M aux allitérations délicieuses qui remportent la mise.

Manon Dumais Lire la critique complète

Le Point

Lire la critique

Mais l'histoire d'amour de Francoeur, le monstre du titre, et de sa belle chanteuse de cabaret est un peu mince, et passé l'émerveillement des premières minutes, le film manque de structure dramatique pour retenir tout à fait le spectateur.

Florence Colombani Lire la critique complète

Télérama

Lire la critique

Deux stars, Vanessa Paradis et Matthieu Chedid, poussent (plutôt joliment) la chansonnette et prêtent leurs voix aux héros de ce gentil divertissement sépia et rétro, dans un Paris 1900 à mi-chemin entre Amélie Poulain et Adèle Blanc-Sec.

Cécile Mury Lire la critique complète

Le Figaro

Lire la critique

Les chansons et la musique composées par -M- sont un pur moment de poésie. Ciselées sur un mode intemporel, elles apportent un supplément d'âme et de magie. On regrette d'ailleurs qu'il n'y en ait pas plus. Un monstre à ­Paris aurait fait une formidable comédie musicale animée.

Emmanuèle Frois Lire la critique complète

L'Express

Lire la critique

Une réussite graphique et musicale, mais un scénario qui manque de ressort.

Christophe Carrière Lire la critique complète

Le Monde

Lire la critique

Car il arrive (pendant la séquence d'ouverture, qui navigue avec dextérité entre rêve et réalité) qu'Un monstre à Paris fasse sourire et ouvre l'appétit de merveilleux. Mais celui-ci est vite frustré, à moins que l'on se satisfasse d'entendre M. interprété par Vanessa Paradis.

Thomas Sotinel Lire la critique complète