Bande-annonce & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Le ton solennel, la retenue jusqu'à l'absurde, rappellent les romans de Marguerite Duras, une impression fortifiée par un narrateur dont on ne connaîtra l'identité que très tard dans le récit.

Martin Bilodeau Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Paula Beer, révélée grâce à Frantz, de François Ozon, propose de nouveau une composition magnifique en campant un personnage mystérieux à souhait, dans un récit parfois opaque.

Marc-André Lussier Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

Et ce plan final qui explique admirablement bien la trajectoire de cet anti-héros perdu dans les tréfonds incommensurables de l'attente.

Élie Castiel Lire la critique complète