réalisateur

scénariste

studios

  • Cinereach
  • Forest Whitaker's Significant Productions
  • MACRO
  • MNM Creative
  • The Space Program

distributeur

  • Les Films Séville

Bande-annonce & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Cette comédie politique est d'une audace rare. Mêlant satire sociale, humour absurde et envolées vers le fantastique et l'horreur, cette fable mordante sur le racisme, l'engagement et l'Amérique de demain évoque à la fois les scénarios de Charlie Kaufman, les comédies de Mike Judge et le militantisme mordant des satires sociales des années soixante.

Georges Privet Lire la critique complète

Ton Canapé

Lire la critique

Extrêmement inusité, sauvagement satirique et offrant l'une des prémisses les plus originales jamais imaginées, Sorry to Bother You est sûrement l'un des films les plus éclatés que vous n'aurez jamais vus.

Gabriel Alexandre Miron Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Enfin, pigeant tour à tour dans les boîtes à outils de la satire, du cinéma politique, de la science-fiction et du fantastique, le réalisateur Boots Riley parvient à créer un film à l'humour ultragrinçant, né de l'indignation, mais traversé par un mince filet d'espoir. 

Maude L'Archevêque Lire la critique complète

The Wrap

Lire la critique

Lakeith Stanfield and Tessa Thompson star in this double-barreled satire about race and power.

Alonso Duralde Lire la critique complète

Rogerebert.com

Lire la critique

Every frame and choice in "Sorry to Bother You" feels like the opposite-a pronouncement of a major new talent. 

Brian Tallerico Lire la critique complète

Volture

Lire la critique

Sorry to Bother You goes on a bit longer than it probably should, and a few running jokes overstay their welcome.

Emily Yoshida Lire la critique complète

Joblo.com

Lire la critique

Yet, when SORRY TO BOTHER YOU dips into sci-fi horror in the last act, it all goes a little haywire.

Chris Bumbray Lire la critique complète

The Hollywood Reporter

Lire la critique

That is worthy of celebration.

Beandrea July Lire la critique complète

Rolling Stone

Lire la critique

Boots Riley's brilliant, take-no-prisoners comedy skewers social norms, racial strife and the media - then things get really weird.

Peter Travers Lire la critique complète

Cinema Blend

Lire la critique

A sneaky experience that demands multiple viewings, Sorry To Bother You is a scathing comedy that leaves everything on the field, even if it only needed to leave a good three quarters on the field to get its point across.

Mike Reyes Lire la critique complète