réalisateur

scénariste

studio

  • Metafilms

distributeur

  • EyeSteelFilm Distribution

Bande-annonce & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Cette méditation contemplative de Denis Côté, ovni au carrefour de la fiction, du documentaire et de la poésie, profite du jeu détaché des acteurs errant parmi les vrais travailleurs.

Médiafilm Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Si l'essai de Denis Côté contient matière à réflexion, il nous laisse un peu sur notre faim. Les images sont léchées et leur pesanteur évoque l'aliénation économique de la vie humaine, mais le film manque de profondeur. Comme si le réalisateur n'avait pas su, voulu ou pu aller plus loin...

Éric Clément Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

L'être humain envahit lentement l'espace, jusqu'à dépasser la machine et même la sublimer dans une scène finale aussi réjouissante qu'inattendue.

Anne-Christine Loranger Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Pourtant, ce qui pourrait également ressembler à un éloge du stakhanovisme n'est rien de tout cela, le réalisateur prenant bien soin de ne pas prendre position et agrémentant son film de petites touches d'humour qui l'éloignent du pensum idéologique pour lui donner au contraire par instant des allures ludiques.

Jean-Marie Lanlo Lire la critique complète

24imag

Lire la critique

Film dont les failles sont plus intéressantes, ou à tout le moins plus intrigantes, que les qualités, Que ta joie demeure nous incite surtout à nous poser la question : qu'arriverait-il si, au lieu d'expérimenter en terrain connu, Denis Côté quittait sa zone de confort pour se mettre réellement en danger?

Alexandre Fontaine Rousseau Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Portant en lui une réflexion intéressante du milieu du travail, que les uns trouveront désespérante et les autres porteuses d'espoir dépendant de leur propre relation à leur lieu de travail, Que ta joie demeure s'avère avant tout un objet de beauté.

Manon Dumais Lire la critique complète

Films du Québec

Lire la critique

Dans une cinématographie de plus en plus portée à dépeindre les aspects les plus sombres de notre société, ce n'est donc pas une mince qualité de Que ta joie demeure que celle de poser un regard sur ce que nous sommes en s'écartant de la sorte des sentiers battus.

Charles-Henri Ramond Lire la critique complète