acteurs

réalisateur

scénaristes

studios

  • Chapka Films
  • Zazi Films

distributeur

  • AZ Films

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Bon
Lire la critique

Le parti pris génère quelques frivolités et gags un peu faciles, mais la chaleur humaine qui émane de ce feel-good movie aux clichés assumés l'emporte sur tout le reste. L'ensemble est mis en scène dans un style élégant et coloré par Ruben Alves.

Louis-Paul Rioux Lire la critique complète

La Presse

Très bon
Lire la critique

Mais la qualité principale de Miss est de proposer une histoire où les questions de genre constituent simplement des aspects plus fluides de la condition humaine.

Marc-André Lussier Lire la critique complète

Le Soleil

Bon
Lire la critique

Le message de tolérance, et de respect de la différence, atteint son but, tout en proposant un amusant divertissement. C'est déjà beaucoup.

Éric Moreault Lire la critique complète

KinoCulture Montréal

Bon
Lire la critique

Dans ce film agréable et sympa, on peut compter sur la présence charismatique d'Alexandre Wetter, entier, entière, homme lorsqu'il sent le besoin; femme, toujours. Mannequin et maintenant comédien androgyne. Voudra-t-il composer avec le jeu de la virilité?

Élie Castiel Lire la critique complète

Le Figaro

Lire la critique

Pour son second film, Ruben Alves narre avec tendresse l'histoire d'un garçon qui assume sa part de féminité.

Nathalie Simon Lire la critique complète

aVoir-aLire

Lire la critique

Ruben Alves réussit le pari de réaliser une comédie légère sur un sujet qui ne l'est pas : celui de l'androgynie.

Claudine Levanneur Lire la critique complète

La Croix

Lire la critique

(...) cette comédie enlevée explore avec tact les facettes de l'identité féminine.

Corinne Renou-Nativel Lire la critique complète

Le Parisien

Lire la critique

Alexandre Wetter, comédien androgyne, est éblouissant et parfaitement convaincant dans le rôle d'Alexandra.

Pierre Vavasseur Lire la critique complète

La voix du nord

Bon
Lire la critique

Le postulat est acrobatique, mais Ruben Alves signe une fable sensible qui interroge la notion de féminité.

Christophe Caron Lire la critique complète