Bande-annonce & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Fondé sur une approche documentaire originale, cette chronique d'amitié adolescente ténue s'assortit d'une réflexion probante sur l'appartenance au territoire. Sympathique mais non sans longueurs, l'exercice profite du grand naturel des non-professionnelles Ève-Marie Martin et Zoé Audet, bien dirigées par les nouveaux venus Jonathan Beaulieu-Cyr et Renaud Lessard.

Charles-Henri Ramond Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

Et la langue principale des personnages de Mad Dog Labine, le joual, apporte un parfum de nostalgie aux péripéties et aux interactions des personnages, la musique ou la radio servant à exprimer l'âme de la région. Que dire de cette émission de radio nocturne où une voix lasse s'adresse avec poésie aux citoyens de Pontiac pour parler de chasse, activité magistrale et symbolique pour eux?

Sophie Leclair-Tremblay Lire la critique complète

Cinémaniak.net

Lire la critique

Cette distribution atypique des rôles est à l'image du film qui, malgré son histoire banale, se révèle d'une grande originalité. 

Jules Couturier Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

Et la langue principale des personnages de Mad Dog Labine, le joual, apporte un parfum de nostalgie aux péripéties et aux interactions des personnages, la musique ou la radio servant à exprimer l'âme de la région. Que dire de cette émission de radio nocturne où une voix lasse s'adresse avec poésie aux citoyens de Pontiac pour parler de chasse, activité magistrale et symbolique pour eux?

Sophie Leclair-Tremblay Lire la critique complète