réalisateur

studios

  • Detailfilm
  • Memento Films Production
  • RFF International
  • Sister and Brother Mitevski
  • Zeynofilm

distributeur

  • MK2│Mile End

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Avec une caméra très mobile, le réalisateur de Lointain suit son protagoniste à travers les recoins de la ville et de la campagne de son Anatolie natale, créant au passage des compositions visuelles d'une saisissante beauté poétique. La distribution est très juste, mais le formidable Murat Cemcir s'impose dans le rôle complexe du père.

Louis-Paul Rioux Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

Comme dans le cas du regretté cinéaste grec, le cinéma de Nuri Bilge Ceylan est celui de la contemplation, avec tout le sens moral, esthétique et humaniste que cela comporte. Et cette dernière image qui caresse au plus profond nos émotions, illustre, mémorable.

Élie Castiel Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Oui, c'est bavard, oui, le rythme est lent, oui, ça dure un peu plus de trois heures (188 minutes pour être très précis), et puis oui, certaines discussions auraient sans doute pu être resserrées un peu. Mais l'ensemble reste brillant. 

Marc-André Lussier Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

Comme pour les films précédents du réalisateur, Le poirier sauvage se veut du cinéma d'auteur sans aucune concession au divertissement. Il faut être disposé à faire un petit effort et être dans de bonnes dispositions d'esprit pour s'y mesurer.

Éric Moreault Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Sans doute plus rébarbatif que ses grandes fresques que sont Sommeil d'hiver et Il était une fois en Anatolie, Le poirier sauvage demeure une fascinante odyssée humaine, où les métaphores inoubliables ne finissent plus de hanter. Voilà un voyage dont on ne reviendra pas indemne.

Martin Gignac Lire la critique complète