Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Si les détails psychologiques parcimonieux peuvent frustrer, le film émouvant, tendre, impressionne par la vigueur de sa mise en scène et le jeu juste, tout en retenue, de Cécile de France et Thomas Doret.

Médiafilm Lire la critique complète

Panorama-Cinéma

Lire la critique

Nous sommes en présence d'un cinéma sans artifice, fuyant les explications psychologiques et les missives sociopolitiques. Mais un cinéma qui cherche à prendre du temps et rester en phase avec les maux de son époque. Aux dires des deux frères : de la fable moderne.

Guilhem Caillard Lire la critique complète

The Los Angeles Times

Lire la critique

It's a simple, gripping story that - like the obsession of its titular character - pulls you in and doesn't let go.

T'Cha Dunlevy Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Le jeune Doret est solide dans son rôle d'enfant troublé et fâché contre le monde, alors que Cécile de France est d'un grand naturel dans son rôle de mère providentielle. Un film chavirant, tourné avec un oeil intimiste et discret, qui se termine heureusement avec un miracle.

Philippe Renaud Lire la critique complète

Canoë

Lire la critique

Lumineux et s'autorisant même une fin heureuse, Le gamin au vélo voit les frères Jean-Pierre et Luc Dardenne réussir le tour de force de présenter un long métrage qui se démarque de leur filmographie tout en lui demeurant fidèle.

Cédric Bélanger Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Leur caméra assagie depuis Le silence de Lorna, les Dardenne n'en captent pas moins la fébrilité du gamin butant constamment contre un monde cruel, faisant ainsi du Gamin au vélo un conte à saveur sociale aussi désespéré que lumineux.

Manon Dumais Lire la critique complète