acteurs

réalisateur

scénariste

studios

  • Atelier de Production
  • Arte France cinéma
  • Nexus Factory
  • uMedia
  • Garidi Films

distributeur

  • AZ Films

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Sautant à pieds joints dans l'univers saugrenu de Dupieux, Jean Dujardin et Adèle Haenel incarnent avec délectation deux êtres perdus, prêts à tout pour combler leur manque affectif.

Charles-Henri Ramond Lire la critique complète

KinoCulture Montréal

Lire la critique

Jean Dujardin rend crédible la double voix et donc la schizophrénie de Georges par un air calme d'où quelques colères surgissent.

Luc Chaput Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

On ne croirait pas en ce film une seconde si Jean Dujardin ne prenait pas son rôle au sérieux. Or, justement, Dujardin est très convaincant en ce mythomane qui fait peau (et non corps) avec son blouson.

André Duchesne Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

...

Jean-Marie Lanlo Lire la critique complète

La Croix

Lire la critique

Brillant et dérangeant.

Céline Rouden Lire la critique complète

L'Express

Lire la critique

"Le Daim", de Quentin Dupieux, est l'histoire (réussie) d'un homme transformé par une veste en daim.

Éric Libiot Lire la critique complète

Premiere

Lire la critique

Comédie existentielle aux accents bis relativement amusante, Le Daim ne fait ni avancer ni reculer la cause Dupieux.

Christophe Narbonne Lire la critique complète

Libération

Lire la critique

A la fois inquiétant et hilarant, le film de Quentin Dupieux suit un Jean Dujardin psychopathe reclus dans les Pyrénées avec son manteau à franges.

Marcos Uzal Lire la critique complète

Le Monde

Lire la critique

Quentin Dupieux revisite brillamment le film de genre, absurde, en mettant en scène un blouson qui parle à son propriétaire, Jean Dujardin.

Clarisse Fabre Lire la critique complète

aVoir-aLire

Lire la critique

Etonnamment, l'acteur nous livre, dans la peau de ce sociopathe, dont on ne connaît finalement rien d'autre que le prénom, Georges, l'une de ses meilleures prestations (...).

Julien Dugois Lire la critique complète