Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Ce film d'animation percutant se distingue par un graphisme très stylisé, une exploitation assurée de la technique du "motion capture" et une réalisation fluide qui fait un usage saisissant du relief (3D).

Médiafilm Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Si ce désir de « faire différent » a conduit, ici, à des excès, le résultat affiche quand même des moments renversants.

Sonia Sarfati Lire la critique complète

Agence QMI

Lire la critique

On ressort donc de la projection en se disant que La nuit des enfants rois n'est pas mal du tout, mais que cela aurait pu être mieux.

Isabelle Hontebeyrie Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Trop souvent l'ensemble prend l'allure d'un jeu vidéo désuet avec ses personnages sommairement dessinés par rapport aux décors, ses tapageuses scènes répétitives et ses effets de motion capture laissant à désirer.

Manon Dumais Lire la critique complète

Libération

Lire la critique

Le Français Antoine Charreyron modernise le roman culte de Lenteric à grand renfort d’effets spéciaux. Un pétard mouillé mais en 3D.

Didier Péron Lire la critique complète

Le Parisien

Lire la critique

Adaptation très libre du best-seller de Bernard Lenteric, « La Nuit des enfants rois », le scénario, simplifié, opte résolument pour le fantastique mais reste trop superficiel et pâtit de la naïveté clichetonneuse de ses dialogues. Et l'esthétique choisie laisse perplexe tant elle évoque un jeu vidéo hyper daté et même inachevé.

Marie Sauvion Lire la critique complète

L'Express

Lire la critique

Et The prodigies pêche alors du manque de fond et de réflexions sur chacun des personnages. L'originalité et l'efficacité des partis pris graphiques et de mise en scène pallient quant à eux comme ils peuvent à cette incertitude. Certains s'en satisferont.

Iris Mazzacurati Lire la critique complète

Le Point

Lire la critique

Ampoulé dans ses péripéties mais basique dans sa description psychologique, le scénario manque de profondeur. Dommage, car la réalisation efficace et l'univers visuel très cohérent auraient pu faire de The Prodigies une vraie réussite.

Florence Colombani Lire la critique complète

Le Figaro

Lire la critique

hriller fantastique, assez violent, The Prodigies rappelle les thèmes à la mode, style X-Men, mais revus et corrigés par des graphistes français. L'ombre d'Akira d'Otomo plane aussi sur ce dessin animé, plutôt bien troussé.

Isabelle Fargette Lire la critique complète

Le Monde

Lire la critique

Le refus du réalisme est délibéré (pas de cheveux animés un à un pour les prodiges, mais des masses marmoréennes) mais au lieu de mener à la stylisation, il devient l'expression de la pauvreté d'un univers familier (les mutants pourchassés, il y en a plein les rayons des vidéo-clubs) et désuet.

Thomas Sotinel Lire la critique complète