réalisateur

scénariste

studios

  • IFC Productions
  • Detour Filmproduction

distributeur

  • Métropole Films Distribution

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Aussi touchant qu'universel, le film au charme fou est avant tout porté par une énergie tranquille, résultat d'une écriture fluide et d'une mise en scène naturaliste, sans coutures visibles.

Helen Faradji Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

Un mot sur la générosité des acteurs, qui ont accepté d'être filmés au naturel pendant 12 ans, sans savoir où tout ça les menait. Leur force d'incarnation et leur présence contribuent à la véracité de Jeunesse. Les voir vieillir est proprement hallucinant, même les adultes.

Éric Moreault Lire la critique complète

Quatre trois

Lire la critique

En tant que proposition sérieuse et mature, il vient même sauver un été lacunaire en cinéma d'auteur. Il serait par contre exagéré d'y voir le chef-d'œuvre qu'on nous a annoncé depuis quelques mois.

Jason Béliveau Lire la critique complète

Rolling Stone

Lire la critique

Boyhood makes us feel euphoric about movies, about their mystery, their power, their ability to move us to laughter and tears. It's an unassuming masterpiece.

Peter Travers Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Malgré ses faiblesses, Boyhood représente donc au final une expérience de cinéma à la fois troublante et agréable. Cela en fera-t-il pour autant un film marquant pour ses qualités intrinsèques ou ne restera-t-il dans l'histoire du cinéma que pour son aspect expérimental? Nous penchons pour la deuxième hypothèse.

Jean-Marie Lanlo Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Boyhood est un formidable film sur la vie. Ses hauts et ses bas, tous ces clichés qui trouvent leurs racines dans ce qu'il y a de plus vrai.

Marc Cassivi Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

Au final, le film fonctionne mieux comme capsule historique qu'en tant que chronique personnelle. On se souviendra de Boyhood dans dix ans non pas pour le peu qu'il dévoile sur l'expérience de maturation masculine, mais pour l'exploit d'avoir capté naturellement, au fil des années, un certain zeitgeist américain au tournant du millénaire.

Guillaume Potvin Lire la critique complète

Point de vues

Lire la critique

J'en suis à la conclusion de cette critique et j'ai encore l'impression que mes mots ne sont pas à la hauteur de ce film. Boyhood est un film incroyable, un film qui m'a permis de passer les trois plus belles heures de cinéma que j'ai eues depuis longtemps.

Delphine Larose Lire la critique complète

24imag

Lire la critique

C'est là que ce qui se passe à l'écran vit, vibre, palpite et résonne, faisant du cinéma un art littéralement vivant. Mais pas dans cette seconde partie, celle de l'adolescence, de l'apprentissage, de l'émancipation où le cinéaste semble abandonner tout ce qui faisait jusque-là la légèreté de sa patte, sa faculté unique à capter l'indicible, à rendre dense l'insignifiant et à vider le grave de tout spectacle, pour s'avachir dans des rebondissements narratifs de téléfilms d'après-midi, morale inspirante et réplique finale d'un cucul à faire tomber d'une chaise en prime.

Helen Faradji Lire la critique complète

Agence QMI

Lire la critique

Tout est là, Jeunesse devenant une espèce de capsule temporelle dans laquelle on ne peut que se reconnaître tant Richard Linklater touche des thèmes universels.

Isabelle Hontebeyrie Lire la critique complète

Joblo.com

Lire la critique

Boyhood is a special gift to film lovers everywhere. When so many movies are about nothing at all, this one is about life itself. That's to be cherished.

Eric Walkuski Lire la critique complète

Cinema Blend

Lire la critique

Coltrane, on top of being dependable, grows into a mature, expressive performer who easily connects to the peaks and valleys of Mason's journey as Boyhood unfolds.

Sean O'Connell Lire la critique complète