réalisateur

studios

  • Iliade and Films
  • StudioCanal
  • JMD Production

distributeur

  • MK2│Mile End

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Après l'inédit Le talent de mes amis, l'humoriste transformiste Alex Lutz signe un deuxième long métrage fort réussi, dans lequel il s'approprie avec assurance la forme du faux documentaire.

Helen Faradji Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

Alex Lutz illumine l'écran. Il est connard, magnifique, le type d'homme avec qui on voudrait trinquer et parler de tout et de rien. Un mec, quoi! Le cinéma français a rarement été aussi proche de son ADN national, c'est-à-dire, plein d'humanité.

Élie Castiel Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Fait avec peu de moyens, ce long métrage s'appuie sur la force de son scénario et sur le jeu des comédiens. Si Guy était une chanson, ce ne serait pas un «ver d'oreille».

André Duchesne Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Malgré ses défauts (son petit côté vieux con), Guy Jamet est particulièrement touchant. À travers lui, Lutz rend un bel hommage à tous ces has-been qu'il est facile de mépriser, mais qui savent, comme nous tous, que le bonheur est éphémère. Raison de plus pour ne pas gâcher notre plaisir en allant à la rencontre de ce Guy Jamet, qui nous offre ici 1h40 de bonheur.

Jean-Marie Lanlo Lire la critique complète

Libération

Lire la critique

Dans un faux documentaire pas si naïf, Alex Lutz rit tendrement des aléas de la vie avec son personnage de vieux chanteur-loser.

Guillaume Tion Lire la critique complète

The Los Angeles Times

Lire la critique

L'humoriste passe devant et derrière la caméra pour ce faux documentaire sur les années Top 50. À voir.

Robert Abele Lire la critique complète