Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

D'une bêtise affligeante, cette adaptation des aventures d'un héros de "comic book" débute sur une note confuse puis enchaîne une série de péripéties banales, prévisibles, dénuées de tension dramatique et liées les unes aux autres au moyen de très gros fils blancs.

Médiafilm Lire la critique complète

Joblo.com

Lire la critique

While the story can be interesting, the script itself is uneven and all over the place without ever stirring up the thrill factor.

Jimmy O Lire la critique complète

Rolling Stone

Lire la critique

And wait till she gets a load of Green Lantern, a new primer on how not to make a comicbook movie unless you want to screw shit up. Flat FX, smirky acting, clunky writing and clueless direction. WTF?

Peter Travers Lire la critique complète

The New York Times

Lire la critique

Bored yet? I'll try to snap it up better than the team behind Green Lantern did or maybe could.

Manohla Dargis Lire la critique complète

USA Today

Lire la critique

Instead, it's muddled, overwrought and noisy. It may have something to do with the character being a second-string crime fighter, or it may be because of an incoherent script.

Claudia Puig Lire la critique complète

Joblo.com

Lire la critique

That said, Green Lantern, while a total mess, has a few things going for it. The one area Green Lantern is a total success is in the eye-candy department.

Chris Bumbray Lire la critique complète

The Gazette

Lire la critique

A certain suspension of disbelief is necessary in any superhero movie; but with Green Lantern, downright denial may be your safest road to enjoyment.

T'Cha Dunlevy Lire la critique complète

Cinema Blend

Lire la critique

But despite starring a hero whose power is literally is that of imagination, Green Lantern is unbearably rote, another slog through a superhero origin and love story and climactic battle.

Katey Rich Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Mais il y avait aussi, au générique, quatre noms de scénaristes. Ce n'est jamais bon signe. Et comme de fait, c'est là, dans le récit, que le bât blesse: si les scènes se déroulant dans l'espace sont visuellement impressionnantes et les confrontations super héroïques semblent sorties de comic books, chaque retour sur terre se fait plus empesé et maladroit.

Sonia Sarfati Lire la critique complète

Lecinema.ca

Lire la critique

Ridicule et mal foutu, Green Lantern de Martin Campbell est une insulte que les fans de littérature et ceux du septième art auront beaucoup de difficulté à pardonner.

Martin Gignac Lire la critique complète