Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Un récit anecdotique dont les scènes à faire sont amenées de manière artificielle, et qui demeure étrangement flou sur certains détails historiques. De sorte qu'un jeune spectateur peu au fait de cette époque risque de ne pas comprendre certaines allusions à des événements majeurs ou reconnaître diverses figures marquantes non identifiées par les auteurs.

Louis-Paul Rioux Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

Un livre de souvenirs qui, d'une page à l'autre, de façon chronologique, revient sur la vie d'un homme fait d'un seul bloc, entièrement consacré à sa passion, mais dont les bonheurs et les malheurs nous rejoignent bien peu.

Normand Provencher Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Tous les ingrédients étaient réunis pour faire de Gerry un long métrage mémorable. Mais, malgré ses qualités, le film ne va pas plus loin que le film biographique standard.

Jean-Christophe Laurence Lire la critique complète

The Gazette

Lire la critique

The idea was to make un film grand public that does its best to capture the life and times of Boulet, one of the pioneering figures in the history of local franco rock - and that's exactly what Gerry is, for better or worse.

Brendan Kelly Lire la critique complète

Journal de Montréal

Lire la critique

Même s'il n'est pas parvenu à éviter certains pièges propres au genre (réalisation convenue et académique, récit linéaire, clichés du sexe, drogue et rock'n'roll), DesRochers a su relever le défi haut la main.

Maxime Demers Lire la critique complète

Panorama-Cinéma

Lire la critique

Nous ressortons ainsi de Gerry avec l'impression de n'avoir rien appris sur cette figure mythique de la culture populaire québécoise, ou du moins, de ne pas avoir eu l'opportunité de cerner l'étendue de son influence sur le paysage musical de la belle province.

Jean-François Vandeuren Lire la critique complète

Ruefrontenac.com

Lire la critique

Après cinq minutes, on ne voit que Gerry. Mario Saint-Amand met ses tripes, son coeur et son âme sur la table pour le personnifier, comme Sébastien Ricard l'a fait pour Dédé. C'est sidérant. Et ça fait passer le film à la vitesse de l'éclair et accepter tout le reste.

Philippe Rezzonico Lire la critique complète

Lecinema.ca

Lire la critique

La production a beau être techniquement au point, il lui manque un style qui lui est propre et surtout une âme.

Martin Gignac Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Alors qu'on se sera laissé subjuguer par l'interprétation généreuse et sincère de Mario Saint-Amand, en dépit du manque de moyens de la réalisation et des carences scénaristiques, Alain DesRochers brise toute la magie en balançant au générique des images du vrai Gerry Boulet.

Manon Dumais Lire la critique complète

Films du Québec

Lire la critique

Gerry plaira sans aucun doute à un très large public, composé aussi bien de fans irréductibles que de spectateurs moins avertis. On s'attendait malgré tout à un peu plus d'audace pour rendre hommage au légendaire rocker québécois.

Charles-Henri Ramond Lire la critique complète