réalisateur

studios

  • Lakeshore Entertainment
  • Sidney Kimmel Entertainment
  • Sierra / Affinity

distributeur

  • Les Films Séville

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Le thème de l'éternelle jeunesse constitue la seule particularité de cette romance prévisible au déroulement conventionnel.

André Lavoie Lire la critique complète

Médiafilm

Lire la critique

Le thème de l'éternelle jeunesse constitue la seule particularité de cette romance prévisible au déroulement conventionnel.

André Lavoie Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

Adaline succombe souvent à la mélancolie et à la nostalgie. Le film, lui, y fait écho en rappelant le passé révolu des grands drames romantiques hollywoodiens de l'après-guerre qui vendaient du rêve. Vous savez à quoi vous en tenir.

Éric Moreault Lire la critique complète

Ton Canapé

Lire la critique

Bref, même s’il n’exploite pas pleinement son riche potentiel, The Age of Adaline est réalisé et interprété avec juste assez de conviction pour demeurer un divertissement potable qui vous donnera sans contredit goût à la romance.

Marie-Claude Lessard Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Visuellement très beau - c'est une carte postale en hommage à San Francisco - The Age of Adaline est étonnamment creux pour un sujet aussi vaste et inspirant.

Chantal Guy Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

C’est bien dommage car n’eut été de son traitement à l’eau de roses, Éternelle Adaline aurait pu nous aller droit au cœur.

Sébastien Veilleux Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

Somme toute, un film tendre, émouvant et qui malgré de très bonnes performances d’acteurs, aurait pu proposer un scénario beaucoup plus passionnant et actuel.

Élie Castiel Lire la critique complète

Canoë

Lire la critique

Oui, Éternelle Adaline s’impose donc comme un divertissement de qualité et comme un drame romantique (qui ne fait pas pleurer, merci à l’équipe de ne pas être tombée dans cette recette facile) qu’on prend plaisir à voir. Chapeau.

Isabelle Hontebeyrie Lire la critique complète

Cinema Blend

Lire la critique

Instead, the film serves as an effective substitute for sleeping pills or punishment for your children’s mischief. Don’t waste your money, or your time, on The Age Of Adaline. Remember, thou art mortal.

Mike Reyes Lire la critique complète

The Wrap

Lire la critique

If “Adaline” were a fashion-magazine cover story, the pictures would certainly merit a glance — but maybe skip the article.

Inkoo Kang Lire la critique complète

The Hollywood Reporter

Lire la critique

Whatever its flaws, The Age of Adaline proves that he can work effectively on a bigger canvas, and that Lively can hold the center of a movie with her stillness — promising omens for their futures.

Jon Frosch Lire la critique complète

Entertainment Weekly

Lire la critique

Still, Adaline is consistently gorgeous to look at—and a good reminder that love, even when it’s complicated or painful or doesn’t last, is a whole lot better than immortality.

Leah Greenblatt Lire la critique complète

Joblo.com

Lire la critique

While it’s not perfect, Age of Adaline is nonetheless a surprisingly solid melodrama, well-directed by Celeste & Jesse Forever's Lee Toland Krieger. Lively really is the whole show here, and she carries the film very well.

Chris Bumbray Lire la critique complète