Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Les décors, la direction photo, la mise en scène sophistiquée et sans bavure, dynamisent un récit parfois un peu démonstratif, qui abuse des flash-backs. Paul Bettany est irréprochable dans la peau de Darwin et, dans un rôle plus effacé, sa partenaire à la ville et à l'écran Jennifer Connelly apporte un bienheureux supplément d'âme au film.

Martin Bilodeau Lire la critique complète

The Gazette

Lire la critique

The conflicts between Darwin (Paul Bettany) and his religious wife (Jennifer Connelly), exacerbated by his illness and his daughter, make for a slightly ponderous study of writer's block, although the nature photography is splendid.

Jay Stone Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Toutefois, Creation peut agacer, notamment par les flash-backs que d'aucuns pourraient qualifier de «quétaines» de la famille Darwin, et du père enamouré qu'était Charles. Le film aurait-il pu mieux nuancer la mièvrerie de ces scènes? Sans doute.

Anabelle Nicoud Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Alors, Darwin ne semble plus savoir où donner de la tête, tout comme Paul Bettany, qui semble aussi surpris que nous, et que son personnage, d'être devenu le plus improbable des martyrs. Autrement, une question se pose encore: quelle place fait-on à la nature, dans ce film qui aurait certainement dû faire de l'explicitation, sinon de sa beauté, au moins de ses raisons, le pivot central de son récit?

Guillaume Fournier Lire la critique complète