Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Au moyen d'une mise en scène colorée, le réalisateur jette un regard à la fois tendre et irrévérencieux sur des relations familiales hors normes, atteignant par moments l'état de grâce. Par contre, la multiplicité des intrigues alourdit le rythme du film, que l'on pourra néanmoins ranger du côté des réussites du cinéaste.

Jean Beaulieu Lire la critique complète

24imag

Lire la critique

Avec le côté direct et carré des téléromans et la fluidité fleurie des conteurs-nés, Forcier tricote les fils de son histoire avec un redoutable doigté, comme une araignée tisse sa toile, jusqu'à ce que la destinée, inéluctable et tragique, ne fasse son oeuvre.

Éric Fourlanty Lire la critique complète

The Gazette

Lire la critique

It's Bunuel-esque, or maybe that's Forcier-esque - in other words, there's lots of absurdist humour, trenchant social commentary and real emotion. He doesn't quite know how to wrap it all up but that's a minor quibble.

Brendan Kelly Lire la critique complète

Journal de Montréal

Lire la critique

Le cinéaste le fait de manière lumineuse, touchante et sincère, sans jamais trop appuyer son propos. En résulte un petit bijou de film, drôle et tout à fait charmant, qui fait du bien au coeur et à l'âme. Peut-être un des films les plus accessibles d'André Forcier...

Maxime Demers Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

En fin de compte, tout cela est plutôt secondaire, puisque Coteau Rouge s'inscrit à l'intérieur d'un projet qui le dépasse, et que sa portée métaphorique grossière n'en demeure pas moins pertinente, amusante, et cohérente

Guillaume Fournier Lire la critique complète

Panorama-Cinéma

Lire la critique

Coteau Rouge n'est pas seulement un film amusant. Ce n'est pas, en ce sens, un film innocent ou inoffensif puisque c'est bien l'oeuvre d'un homme ayant pointé sa caméra vers ses voisins en décidant de capter la manière de vivre d'un environnement précis avant que le changement ne balaie tout.

Mathieu Li-Goyette Lire la critique complète

The Los Angeles Times

Lire la critique

Il y aura des rires et des moments tendres, des scènes pathétiques et d'autres empreintes d'une féroce poésie. Le réalisateur filme l'existence d'un regard unique.

Martin Gignac Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

À sa façon, le cinéaste lance, dans ce nouveau long métrage, un vibrant appel à la solidarité à travers un conte ancré dans un univers que lui seul pouvait imaginer.

Marc-André Lussier Lire la critique complète

Films du Québec

Lire la critique

Atypique et jubilatoire par moments, Coteau rouge a de quoi surprendre les plus méfiants. À ne pas manquer.

Charles-Henri Ramond Lire la critique complète