réalisateur

studios

  • Mandarin Films
  • Orange Cinéma Séries
  • Ciné+

distributeur

  • MK2│Mile End

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Séquences

Lire la critique

Si Cigarettes et chocolat chaud possède l'insouciance heureuse et familiale d'un Little Miss Sunshine, la chanson qui a inspiré le titre, « Cigarettes and chocolat milk » de Rufus Wainwright, est un choix judicieux pour souligner le côté doux-amer du récit.

Julie Vaillancourt Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Le scénario est parfois un peu prévisible (bien sûr, l'enquêtrice, jouée par Camille Cottin, s'attachera à la famille), mais l'ensemble se révèle charmant, tonique, et fait valoir les vertus de la différence. Cigarettes et chocolat chaud fait partie de ces films qui font du bien.

Marc-André Lussier Lire la critique complète

Télérama

Lire la critique

Les couleurs pop, pimpantes juste ce qu'il faut, et l'éloge tendre de la marginalité en famille évoquent Little Miss Sunchine. (...) Face aux deux jeunes comédiennes remarquables (...), Gustave Kervern confirme qu'il est le nounours triste le plus fondant du cinéma français.

Guillemette Odicino Lire la critique complète

Paris Match

Lire la critique

En nous offrant ces « cigarettes » au goût original, et ce « chocolat chaud » dont l'humour déborde de la tasse, Sophie Reine - une monteuse réputée dont c'est la première réalisation - nous offre avec cette comédie euphorisante, un très beau cadeau.

Alain Spira Lire la critique complète

Le Parisien

Lire la critique

Pour imaginer cette comédie sociale, la réalisatrice Sophie Reine s'est inspirée de sa propre famille. Dans sa courette du XIe arrondissement de Paris, celle qui a perdu sa mère à 20 ans avait une chèvre... et un singe. Monteuse des films de Rémi Bezançon, elle signe un premier film absolument irrésistible.

Catherine Balle Lire la critique complète