réalisateurs

scénariste

studios

  • Lions Gate Family Entertainment
  • Crest Animation Productions

distributeur

  • Les Films Equinoxe

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

En misant plutôt sur un humour efficace dans l'esprit des premiers films de Disney, Alpha and Omega, à sa manière modeste, remporte son pari. La réalisation appliquée s'avère en outre tout à fait honorable et les performances vocales sont à l'avenant.

François Lévesque Lire la critique complète

The Los Angeles Times

Lire la critique

But the story comes off as patchwork, with a climax cribbed from The Lion King and odd musical sequences that seem inspired by... ahem, classic Mariah Carey. It's not quite the vision of love intended.

Glenn Whipp Lire la critique complète

USA Today

Lire la critique

Weak screenplays are a rarity in animated film, which typically allows for years of rewrites while cartoonists flesh out the story.

Scott Bowles Lire la critique complète

The New York Times

Lire la critique

It's drowned out by the usual comic business, like the obligatory eccentric birds who help Kate and Humphrey get back to Canada, and ponderous Hollywood sentimentality.

Mike Hale Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Cette première production des studios Crest ne convainc pas, malgré la beauté de ses animations, largement copiées sur celles des studios Disney. Le scénario anémique et la réalisation en dents de scie d'Alpha et Omega confirment qu'il s'agit d'un véritable sous-produit de The Lion King.

Guillaume Fournier Lire la critique complète

Lecinema.ca

Lire la critique

Si au moins le rythme ne laissait aucune place à l'ennui ou que l'humour y coulait à flot. C'est peut-être trop demander à ce produit qui manque singulièrement de souffle et de magie. Pourtant les maîtres du genre ne manquent pas en ce domaine.

Martin Gignac Lire la critique complète

Cinema Blend

Lire la critique

If Alpha and Omega were a short film it might be more effective. The plot is simple enough to fill 20 minutes and using each joke once might let them have an actual impact. Even as a feature, the movie works in spurts, but it's ultimately ruined by repetitive, lazy writing.

Eric Eisenberg Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Ce film bien fait, aux dialogues détonants et aux plaisanteries grivoises subtilement sous-entendues, est, techniquement parlant, une déception. L'utilisation du 3D y est non seulement inutile mais embarrassante, et on en vient encore à se demander quand donc passera cette mode renouvelée.

Aleksi K. Lepage Lire la critique complète