Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

L'excellent Colin Firth porte le film sur ses épaules avec la grâce et l'intelligence qu'on lui connaît, et qu'il a trop rarement l'occasion de démontrer.

Médiafilm Lire la critique complète

The Gazette

Lire la critique

Because the entire movie is really held in the complex, but consistently sympathetic, form of George, the chore really falls on Firth's shoulders, and he carries it without a hint of effort.

Katherine Monk Lire la critique complète

Cinema Blend

Lire la critique

Yet on paper it's such a simple movie, that it might have been easy for A Single Man to dissolve into a mundane bore. Firth's performance is brilliant, but Ford's luxurious visual style and the film's amazingly haunting, layered orchestral score do much to drive the story and, frankly, keep us involved when a less attentive audience might otherwise have dozed off.

Josh Tyler Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Malheureusement, le styliste se laisse parfois trop emporter par son style et supplante le cinéaste. Par moments, la composition savamment étudiée de certaines images donne davantage au film les allures d'une pub sophistiquée.

Marc-André Lussier Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

Au-delà du récit habilement mené, le film de Ford se distingue par son grand sens de l'esthétisme. Ex-designer vedette chez Gucci et Yves St-Laurent, Tom Ford aime le beau. Tout dans son film le démontre avec éloquence, que ce soit la photographie, les cadrages, la musique, l'ambiance d'époque rappelant les magazines de luxe des sixties.

Normand Provencher Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

L'extraordinaire direction artistique ne suffit pas, cependant, à faire oublier la surutilisation de certains effets visuels et narratifs, lesquels rendent le tout légèrement trop maniéré pour être pleinement satisfaisant.

Guillaume Fournier Lire la critique complète

Lecinema.ca

Lire la critique

Si un seul film américain grand public doit être récompensé à la prochaine cérémonie des Oscars, il s'agit indéniablement de A Single Man, une première œuvre sensible et bouleversante sur le destin d'un homme qui veut en finir.

Martin Gignac Lire la critique complète