réalisateur

studios

  • Cinéfrance 1888
  • Entre Chien et Loup

distributeur

  • Remstar

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Attachants malgré un niveau de jeu un peu caricatural, Patrick Bruel et Sophie Marceau nous guident dans un dédale sans surprise vers un dénouement un peu escamoté, mais ô combien attendu.

Martin Bilodeau Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

Le comble, c'est qu'il ne se dégage aucune sensualité de Tu veux ou tu veux pas?, même si Sophie Marceau multiplie les efforts (et les moues), au point de trop en faire - on n'y croit pas à cette dragueuse en série. Filmer ses décolletés vertigineux ou son cul lorsqu'elle se penche manque cruellement d'imagination de la part d'une réalisatrice. 

Éric Moreault Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Bien que bonne actrice, Sophie Marceau finit par lasser dans la peau de ce personnage trop lisse de croqueuse d'hommes. Patrick Bruel ne fait pas non plus d'étincelles dans un scénario trop léger et cousu de fil blanc. Aucun d'entre eux ne vous fera grimper aux rideaux!

Stéphanie Vallet Lire la critique complète

Cinémaniak.net

Lire la critique

Certes, c'est parfois un peu mou et ça ne réinvente pas la roue mais cela permettra toutefois de passer un bon moment.

Syril Tiar Lire la critique complète

Le Devoir

Lire la critique

Pis encore, son récit télégraphié s'encombre de tant de scènes de thérapie tournant à vide que le tout s'apparente à un film à sketchs qui cherche son souffle et ne le trouve jamais. Et lorsqu'elle convie le spectateur à découvrir la psyché de la protagoniste à travers des scènes fantaisistes, là, tout s'écroule.

Manon Dumais Lire la critique complète

Le Monde

Lire la critique

Qui va l'emporter ? Un match joué d'avance.

Jacques Mandelbaum Lire la critique complète

L'Express

Lire la critique

Elle est (Sophie Marceau) le seul intérêt de cette comédie, mais, comme d'habitude, elle gâche son talent. 

Éric Libiot Lire la critique complète