réalisateur

scénaristes

studios

  • Worldview Entertainment
  • Dragonfly Entertainment
  • Sobras.com Producciones

distributeur

  • Les Films Séville

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Or, cynique et simpliste, le discours n'étoffe guère le récit, vague support à des scènes de boucherie complaisantes.

Manon Dumais Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

Cannibalisme, boucheries, têtes coupées, corps en miettes…tout ces ingrédients dégradants et répugnants s’unissent allègrement pour permettre à un certain cinéma demauvais goût de manifester son côté spetaculaire et sensationnaliste, même si c’est avec un cynisme délirant.

Élie Castiel Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Il y a quelques bonnes idées ici et là, mais l'écriture est trop paresseuse et l'humour trop pitoyable pour nous satisfaire.

Jean-Marie Lanlo Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

En restant au premier degré. Ça le rendra un peu plus digeste.

Sonia Sarfati Lire la critique complète

Canoë

Lire la critique

En cela,The Green Inferno ne s'élève pas très au-dessus du pur divertissement pour amateurs de gore, fabriqué avec talent, servi avec un message, un peu gros, sur la révolte du primitif contre le méchant envahisseur dit civilisé.

Aleksi K. Lepage Lire la critique complète

Volture

Lire la critique

The point is to feel something visceral, extreme. Eli Roth is extremely extreme. My head is off to him.

David Edelstein Lire la critique complète

The Wrap

Lire la critique

Roth’s brutal homage to Italian horror is mired in exploitation — and not in the good way.

Inkoo Kang Lire la critique complète

Rogerebert.com

Lire la critique

(...) mean-spirited horror film about a heroine who is too young to understand the motives for her do-gooder idealism.

Simon Abrams Lire la critique complète

Entertainment Weekly

Lire la critique

The Green Inferno is less a riff on spaghetti splatter flicks like Cannibal Holocaust than a desperate-to-shock pastiche of guts and gore served with a wink to audiences with strong stomachs.

Chris Nashawaty Lire la critique complète

Variety

Lire la critique

 This dopey homage to an infamously unappetizing subgenre of grindhouse filmmaking (...).

Geoff Berkshire Lire la critique complète

Joblo.com

Lire la critique

The Green Interno is a bloody little flick that leaves you in suspense while waiting for the brutality to take place.

Jimmy O Lire la critique complète