Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

La réalisation nerveuse tient toutefois en alerte et l'interprétation est satisfaisante.

Médiafilm Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Si la réalisation et la direction photo proposent une interaction subtile mais bien ajustée, avec un jeu continuel entre les sous-titres - omniprésents, pour bien saisir l'accent jamaïcain - et l'action, et des panoramas de divers quartiers et banlieues de Kingston, c'est plutôt l'urgence déployée pour une intrigue dramatique à trois volets qui fatigue.

Julie Ledoux Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

Les enjeux dramatiques, aussi nombreux que complexes et disparates, s'inscrivent dans une réalité où la misère humaine oblige les individus à des comportements marginaux. Sur ce point, les comédiens s'en tirent avec tous les honneurs et c'est un plaisir de revoir CCH Pounder dans un rôle à la mesure de son talent.

Élie Castiel Lire la critique complète

Agence QMI

Lire la critique

Parce que ces histoires possèdent toutes un fond de vérité, elles touchent. Parce que Sudz Sutherland ne sombre pas dans le misérabilisme, Home Again touche une corde sensible. Et révolte contre un système qui n'a rien d'humain. À voir.

Isabelle Hontebeyrie Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Vous l'aurez compris, Home Again n'est pas un grand film. À visionner uniquement si vous rêvez de la Jamaïque ou si le sujet de la déportation vous passionne réellement.

Catherine Schlager Lire la critique complète