Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Très bon
Lire la critique

L'émotion jaillit dans le dernier tiers (le meilleur du film), en grande partie grâce au talent de la distribution sans faille. Dans une prestation remarquable - à la fois intense et vulnérable - Théodore Pellerin conclut fort justement le film par un "solo" aussi touchant que mémorable.

Georges Privet Lire la critique complète

Journal de Montréal

Excellent
Lire la critique

Après avoir signé deux premiers longs métrages d'une efficacité remarquable, la cinéaste Sophie Dupuis frappe encore plus fort avec son troisième film, Solo, une histoire d'amour intense mais destructrice, portée par un Théodore Pellerin époustouflant sous les traits d'une drag-queen.

Maxime Demers Lire la critique complète

La Presse

Très bon
Lire la critique

Malgré ces maladresses, Solo reste un film flamboyant, touchant et libérateur. La touche Sophie Dupuis, c'est le mariage de la sensibilité et de la liberté. Cette cinéaste laisse parler son coeur à chaque plan.

Luc Boulanger Lire la critique complète

KinoCulture Montréal

Très bon
Lire la critique

[...] Mais en fin de parcours, reprenons toutes ses forces qui semblaient avoir disparu, subtilement, majestueusement, avec une grâce étonnante, Simon/Pellerin, carrément excellent sur toute la ligne, nous offre une finale inoubliable. Cette soudaine conclusion , filmée par Laverdière (Une révision, Le temps d'un été... ) comme un éclair, spontanée, sans nous en avertir, confirme la règle selon laquelle les images en mouvement sont également le reflet illusoire et pourtant si réel de l'instant. En effet, Solo est un film sur l'immédiat. Et c'est peut-être de cela qu'a voulu parler Sophie Dupuis.

Élie Castiel Lire la critique complète