réalisateur

scénariste

studio

  • Twentieth Century Fox Film Corporation

distributeur

  • 20th Century Fox

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Au sein d'une distribution cinq étoiles jouant sans fausse note, Jeff Bridges se distingue en braqueur de fourgon blindé masquant sa fourberie sous des allures de curé atteint de la maladie d'Alzheimer.

Charles-Henri Ramond Lire la critique complète

Ton Canapé

Lire la critique

Comme il l'avait fait avec The Cabin in the Woods, Drew Goddard parvient à nous surprendre à tous les points de vue avec Bad Times at the El Royale, son nouveau film mettant en scène sept étrangers ayant chacun un secret à cacher.

Gabriel Alexandre Miron Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

Somme toute, Bad Times at the El Royale, titre qui évoque le western, ne laisse guère indifférent. Pari gagné pour un cinéaste qui carbure au rythme du cinéma populaire finement fignolé.

Élie Castiel Lire la critique complète

Rolling Stone

Lire la critique

An A-list cast spices up story of mysterious travelers, old-school Vegas hotel and some serious WTF turns.

Peter Travers Lire la critique complète

Joblo.com

Lire la critique

While BAD TIMES AT THE EL ROYALE won't be for everyone, I had a great time with it and it ranks as one of my favorites of the year so far.

Chris Bumbray Lire la critique complète

The Wrap

Lire la critique

This twisty tale from writer-director Drew Goddard ("The Cabin in the Woods") calls to mind the best, and the worst, of his contributions to "Lost".

William Bibbiani Lire la critique complète

Variety

Lire la critique

Writer-director Drew Goddard follows up 'The Cabin in the Woods' with an inverse experiment, an elaborate thriller where the location is everything, and the twists disappoint.

Peter Debruge Lire la critique complète

Cinema Blend

Lire la critique

A riveting rollercoaster ride through eye-popping reveals, razor-sharp dialogue delivered with tasty precision, and a bedrock of toe-tapping R&B tunes that sync to Goddard's action.

Sean O'Connell Lire la critique complète