Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Ambitieux, ponctué d'instants délicieusement absurdes rappelant le cinéma d'André Forcier, le scénario cultive son mystère jusqu'au dernier acte, feu d'artifices de correspondances et de coïncidences, empattement d'un arc opératique qu'on ne perçoit qu'a posteriori.

Martin Bilodeau Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

Il est étonnant de voir, pour un premier film, une telle maîtrise dans la réalisation. D'autant que Yan Lanouette Turgeon propose un scénario ambitieux où il mène de front trois histoires sans égarer le spectateur, ni perdre son temps en détails inutiles.

Éric Moreault Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Construisant son film autour de la thématique du destin, Yan Lanouette Turgeon signe avec Roche papier ciseaux une étonnante première oeuvre de genre dont il ressort quelques scènes fortes.

Alexandre Duguay Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Yan Lanouette Turgeon s'encombre d'un trop grand nombre de personnages ou de pistes narratives pour une mise en scène, certes d'honnête facture, mais peinant à rendre crédible la multitude d'éléments de son récit.

Jean-Marie Lanlo Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

Ces petites gens aux prises avec des mafieux plus gros qu'eux, bien qu'elle ne soit pas nouvelle, modernise quelque peu un genre de plus en plus présent dans la cinématographie québécoise, mais qui avait tendance à s'essouffler.

Charles-Henri Ramond Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Pour son premier long métrage, le réalisateur formé à l'INIS a fait un pari fort ambitieux, en voulant transposer cette macédoine cinématographique et culturelle. Il le gagne à moitié.

Marc-André Lussier Lire la critique complète

Films du Québec

Lire la critique

Au final, Roche papier ciseaux est une série B agréable dans laquelle l'interprétation hétéroclite franco-italo-québécoise remplit parfaitement son rôle.

Charles-Henri Ramond Lire la critique complète

Panorama-Cinéma

Lire la critique

La réussite de Roche papier ciseaux découle ainsi de la manière on ne peut plus sobre, mais néanmoins sentie et appuyée, dont est abordé l'ensemble des drames qu'il met en scène.

Jean-François Vandeuren Lire la critique complète