Bande-annonce & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Sur le thème du malade imaginaire, Dany Boon en faisait des tonnes dans Supercondriaque. Et la marchandise manquait de fraîcheur. Sur le thème de l'avarice, Radin! fait tout le contraire.

Louis-Paul Rioux Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

Bref, généreux en rires, mais économe sur le reste.

Éric Moreault Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Bon, comme on s'en doute, ça se termine par les inévitables bons sentiments et l'obligatoire prise de conscience du personnage, mais disons que Radin!, déjà millionnaire au box-office en France, vaut bien le prix de son billet, même pour les plus grippe-sous.

Chantal Guy Lire la critique complète

Cinémaniak.net

Lire la critique

Au lieu de cela, le long métrage s'enfonce dans le commun à mille lieux de réalisations singulières.

. Cinémaniak Lire la critique complète

Libération

Lire la critique

Ce programme consiste donc à se moquer de la vie des «gens» pour garantir des institutions fragilisées.

Luc Chessel Lire la critique complète

Le Figaro

Lire la critique

Faiblesse du scénario, bons sentiments, manque de rythme... Le nouveau film de Fred Cavayé qui met en scène Dany Boon dans le rôle d'un violoniste pingre ne nous a pas du tout fait rire.

Nathalie Simon Lire la critique complète

Le Parisien

Lire la critique

Au fil de l'histoire qui gagne en émotion, on se laisse attendrir par la sensibilité de Dany Boon et de ses deux partenaires féminines. Pas de quoi casser sa tirelire, mais on n'est pas volé non plus.

Thierry Dague Lire la critique complète