réalisateur

producteur

scénariste

studio

  • Association coopérative de productions audiovisuelles (Québec) Télé-Québec

distributeur

  • Les Films Séville

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Hélas, Pour vivre ici est loin d'atteindre la grâce de La neuvaine, leur plus belle réussite en commun. 

Louis-Paul Rioux Lire la critique complète

Le Devoir

Lire la critique

Pour vivre ici évoque avec délicatesse, sans éclats mélodramatiques, l'histoire de cette renaissance après la mort de ceux qu'on aime, et une radiographie de l'effritement des liens familiaux, le tout décrit par la voix mélancolique d'Angèle Coutu, narratrice distanciée de ce road-movie aux accents parfois mystiques.

André Lavoie Lire la critique complète

Journal de Montréal

Lire la critique

Avec Pour vivre ici, son huitième et nouveau long métrage de fiction, le cinéaste signe un de ses plus beaux films à ce jour.

Maxime Demers Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Fidèle à sa nature, le réalisateur de La neuvaine présente plutôt un film subtil et poignant, ancré dans la culture de ce pays, duquel émane une réflexion - voire une interrogation - à propos de la pérennité de celle-ci.

Marc-André Lussier Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

Avec Pour vivre ici, le cinéaste creuse encore une fois ce sillon, salutaire pour les uns, irritant pour les autres.

Normand Provencher Lire la critique complète

Films du Québec

Lire la critique

Avec Pour vivre ici, Bernard Émond continue de jouer une partition familière, centrée sur le deuil et la reconstruction. Il nous livre un récit froid et lent porté par les regards évocateurs d'Élise Guilbault.

Charles-Henri Ramond Lire la critique complète