Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Attentive et sobre, la réalisation de Streker privilégie les gros plans, le plus souvent sur le visage expressif de la débutante Lina El Arabi, véritable révélation du film.

Louis-Paul Rioux Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Après Michael Blanco (2004) et Le monde nous appartient (2012), Noces est une tranche d'adolescence puissante et réussie. 

Ambre Sachet Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Cela dit, Noces repose avant tout sur les épaules de Lina El Arabi. La jeune actrice, promise à une brillante carrière, fait ici des débuts éclatants.

Marc-André Lussier Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

On peut reconnaître que la réalisation s'inspire du cinéma contemporain comme celui d'Asghar Farhadi et d'Abdellatif Kechiche. Le premier arrive à investir la narratologie des personnages au travers de nuances recherchées et le second travaille un réalisme contemporain basé sur le jeu vif des comédiens. Stephan Streker, cependant, est loin du génie de chacun.

Mathieuu Houle-Beausoleil Lire la critique complète

Cinémaniak.net

Lire la critique

Grâce à l'intelligence de son réalisateur, Streker établit un drame crédible et pertinent, avec une atmosphère oppressante qui atteint son point d'ébullition quand Zahira décide finalement de se tenir debout.

Justin Charbonneau Lire la critique complète