acteurs

réalisateur

studios

  • New Line Cinema
  • New Line Productions
  • Vertigo Entertainment
  • Warner Bros.

distributeur

  • Warner Bros. Canada

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Bon
Lire la critique

Dans la veine de sa performance dans Midsommar, Florence Pugh joue avec l'intensité requise, face au chanteur Harry Styles (DUNKIRK), assez convaincant dans son premier grand rôle au ci

Louis-Paul Rioux Lire la critique complète

Cinema Blend

Pauvre
Lire la critique

It's well-made in its cinematography and style, and Florence Pugh continues to demonstrate that she is among the greatest talents in her generation, but the film is lacking in enough areas to not be buoyed by its best qualities.

Eric Eisenberg Lire la critique complète

Joblo.com

Pauvre
Lire la critique

Don't Worry Darling is a good attempt at doing something different for Olivia Wilde as a director. As good as the visuals and some of the performances can be, it doesn't make for an interesting film. 

Jimmy O Lire la critique complète

The Hollywood Reporter

Lire la critique

But Don't Worry Darling is obvious even when it turns outlandish. How many more times do we need the ironic deployment of the doo-wop classic "Sh-Boom (Life Could Be a Dream)" to be convinced it can be a nightmare?

David Rooney Lire la critique complète

Journal de Montréal

Très bon
Lire la critique

Car le scénario - parfois ultra prévisible... dommage - de Katie Silberman laisse quelques trous béants.

Isabelle Hontebeyrie Lire la critique complète

Entertainment Weekly

Excellent
Lire la critique

But the movie, whatever its pile of ideas about love, gender constructs, and modern living, never really transcends Stepford mood-board pastiche. It's all nefarious and gorgeous, Darling, and strictly nonsense in the end.

Leah Greenblatt Lire la critique complète

The Wrap

Lire la critique

But it feels as if there's a better movie in here somewhere, lost beneath the wild-eyed freneticism and the unsatisfying exposition.

Steve Pond Lire la critique complète

La Presse

Bon
Lire la critique

Après l'excellent Booksmart, Olivia Wilde offre à titre de réalisatrice une production ambitieuse, très léchée (la direction artistique ramène l'iconographie de l'époque dans tout son éclat), minée cependant par une pirouette scénaristique qu'on voit trop venir de loin.

Marc-André Lussier Lire la critique complète

KinoCulture Montréal

Bon
Lire la critique

Wilde évite le graphisme opulent, optant pour les sensations, les incidents de parcours plus suggérés que trop démonstratifs. La réalisatrice, très présente à l'écran comme comédienne, a bien appris de ceux qui lui ont fait confiance.

Élie Castiel Lire la critique complète