acteurs

réalisateur

scénaristes

studios

  • Fifty-Fifty Films
  • Olive Bridge Entertainment
  • RK films
  • Sony Pictures Entertainment (SPE)

distributeur

  • Sony Pictures

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Joblo.com

Acceptable
Lire la critique

A lack of chemistry between the two leads dooms Anyone But You immediately, making it a pretty tepid rom-com.

Chris Bumbray Lire la critique complète

Journal de Montréal

Pauvre
Lire la critique

Mais (car il y a toujours un «mais» dans les comédies romantiques) certaines plaisanteries sombrent dans le vulgaire (on a même droit à un gros plan de pénis) ou dans le ridicule. Heureusement, comme ce N'importe qui sauf toi dure 100 minutes, le temps file sans trop de mal, même si l'on soupire parfois aux scènes destinées à remplir la durée de la séance.

Isabelle Hontebeyrie Lire la critique complète

La Presse

Pauvre
Lire la critique

De fait, il n'y a pas de méchants pour corser le récit, mais des gens trop bienveillants et gaffeurs qui ne se mêlent pas de leurs oignons. Aux mots d'esprit, les scénaristes ont préféré les insultes vulgaires, les situations humiliantes et quelques gags gratuits sous la ceinture. Dans des rôles frisant la caricature, les acteurs ne peuvent faire autrement que de jouer sans finesse ou de se pavaner dans des tenues laissant peu de place à l'imagination. Et ce, jusqu'au générique où tous massacrent de manière embarrassante Unwritten de Natasha Bedingfield.

Manon Dumais Lire la critique complète

The Wrap

Lire la critique

The R-rated enemies-to-lovers story lacks narrative tension.

Sam Adams Lire la critique complète

Cinema Blend

Acceptable
Lire la critique

It's neither raunchy enough nor romantic enough.

Sarah El-Mahmoud Lire la critique complète