Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Le scénario tonique et irrévérencieux, certes mince côté intrigue, est avant tout prétexte à une enfilade de gags souvent fort drôles satirisant une certaine culture américaine faite de patriotisme exacerbé, de racisme et d'homophobie.

François Lévesque Lire la critique complète

The Gazette

Lire la critique

The rest came through comic performance and some decent writing that truly embraced the conventions of 1980s TV - from the arc of the villain, to the idea that just about any serious injury can be fixed by a sling.

Katherine Monk Lire la critique complète

Cinema Blend

Lire la critique

Forte's commitment to the character is what makes the movie possible, but what really makes it fly is how he makes room for the rest of the cast, frequently letting other characters be the funniest parts of the scene.

Katey Rich Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Cette comédie, sans ennuyer ni être un désastre façon Coneheads, enrobe ses gags de trop nombreux moments sans grand intérêt. D'où l'impression d'une série de sketches (pourquoi donc?!) que l'on a oublié d'attacher entre eux.

Sonia Sarfati Lire la critique complète

Variety

Lire la critique

How much mileage can a comedy get from a single joke? Quite a bit, judging from the guffaws-to-groaners ratio in MacGruber, a raunchy, broadly played farce that may amuse – and almost certainly will surprise – even non-fans of the Saturday Night Live sketches that inspired it.

Joe Leydon Lire la critique complète

Lecinema.ca

Lire la critique

MacGruber réinvente l'art de la parodie en plantant ses crocs avec férocité dans le modèle 100% testostérone du film d'action. Pas délicat pour un sou, mais irrésistible.

Helen Faradji Lire la critique complète

Ruefrontenac.com

Lire la critique

Donner une note à ce film est impossible... Mais si comme moi vous aimez franchement rigoler en regardant des numéros de comédiens dans des films souvent cotés « 6 » dans le télé-horaire, ne boudez pas votre plaisir!

Martin Bisaillon Lire la critique complète