réalisateur

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Entourée de non-professionnels inégalement expressifs dans leur jeu, la charismatique actrice de théâtre Carmina Martinez s'impose en matriarche autoritaire, qui tire les ficelles à la manière d'une Don Corleone autochtone.

Louis-Paul Rioux Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Puisque le monde extérieur semble représenter un danger, souhaitons à Guerra de se focaliser à l'avenir sur ce qu'il connaît. Nous n'entrerons pas dans un débat idéologique à ce sujet... mais cela permettra peut-être au cinéaste de refaire des films qui ne sont pas avant tout intéressants pour leurs faiblesses!

Jean-Marie Lanlo Lire la critique complète