réalisateur

scénariste

studios

  • Office National du Film (ONF)
  • Périphéria Productions inc.

distributeur

  • Office National du Film (ONF)

Liens

Bande-annonce & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

La structure un brin relâchée et le point de vue mal affirmé du cinéaste sont compensés par le discours éclairant de Didier Awadi et la vivacité technique qui se dégage de l'ensemble.

Médiafilm Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Le travail de mémoire d'Awadi, lequel n'est pas sans rappeler celui du documentariste, se traduit de façon parfaitement cohérente à l'écran grâce au montage vif et précis de l'ensemble, à la proximité et à la résolution de la caméra, et à l'espace accordé à la parole, tantôt chantée, tantôt déclamée, tantôt livrée sans artifice, mais toujours avec le même objectif vibrant de conscientisation et d'ouverture.

Guillaume Fournier Lire la critique complète

The Los Angeles Times

Lire la critique

Montrealer Yanick Létourneau uses hip hop to uncover the continent's history of corruption, and sporadic moments of emancipation, in his thought-provoking documentary Les États Unis d'Afrique: au delà du hip hop.

T'Cha Dunlevy Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Létourneau, avec sa caméra à proximité des gens, traduit autant son affection pour le continent africain que son engagement à l'endroit de ces hommes et femmes qui travaillent pour une meilleure Afrique.

Philippe Renaud Lire la critique complète

Panorama-Cinéma

Lire la critique

Si la forme des États-Unis d'Afrique n'innove en rien quant au schéma documentaire classique, il désire toutefois se démarquer des récentes productions de l'ONF handicapées par une rhétorique si pédagogique qu'elle en devenait facilement lassante. Avec Awadi, le spectateur ne s'ennuiera certainement pas : le rappeur est une célébrité pour quiconque a déjà foulé le sol africain, sa musique résonne dans le plus isolé des villages subsahariens et sa voix s'étend de Dakar à Kinshasa.

Mathieu Li-Goyette Lire la critique complète