acteurs

studios

  • Les Films du Kiosque
  • France 2 Cinéma
  • Orange Studio
  • uMedia

distributeur

  • AZ Films

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

En plus de reproduire avec grâce les intermèdes dansés de son percutant spectacle, Bescond épate par son jeu entier et son humour ravageur.

Louis-Paul Rioux Lire la critique complète

KinoCulture Montréal

Lire la critique

Karine Viard mérite amplement le César qu'elle a remporté l'an dernier tant la mère qu'elle incarne est si peu empathique aux désirs des siens et tournée vers les qu'en-dira-t-on. Clovis Cornillac lui oppose le portrait nuancé d'un père aimant, dépassé par les événements mais prêt aux combats futurs.

Luc Chaput Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

À l'heure où la question de la pédocriminalité figure tristement au coeur de l'actualité, Les chatouilles ne pourrait être plus pertinent.

Marc-André Lussier Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

Cette prise de parole joue autant un rôle cathartique qu'éducatif. Mais l'ensemble n'a rien de mécanique : Bescond et Métayer ont opté pour les justes émotions.

Éric Moreault Lire la critique complète

La Croix

Lire la critique

Un film coup de poing qui déborde de l'énergie de la colère de sa réalisatrice et parvient avec virtuosité à reconstituer les méandres de sa reconstruction.

Céline Rouden Lire la critique complète

Écran Large

Lire la critique

Parfois fragile, parfois maladroit, "Les Chatouilles" est avant tout une formidable chronique de la survie et de la résilience (...).

Simon Riaux Lire la critique complète

La voix du nord

Lire la critique

La pédocriminalité qui s'immisce dans une famille ordinaire.

Catherine Painset Lire la critique complète

Le Figaro

Lire la critique

Andréa Bescond ne triche pas. Avant la résilience, elle montre les abîmes de sa vie d'adulte.

Armelle Héliot Lire la critique complète

Libération

Lire la critique

Andréa Bescond et Eric Métayer livrent un film maladroit dont la trame est asphyxiée par le trauma de l'héroïne.

Marcos Uzal Lire la critique complète

aVoir-aLire

Lire la critique

L'art de traiter en toute légèreté un sujet horriblement lourd.

Claudine Levanneur Lire la critique complète