Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Si la réalisation manque d'ampleur et que le récit accuse quelques longueurs, notons toutefois la qualité générale de l'interprétation, qui met en valeur des personnages étoffés et bien écrits.

Médiafilm Lire la critique complète

The Gazette

Lire la critique

Moverman lets us feel the grind of the cycle. But over the course of moving through the gears, he shucks the husk off male emotion and shows us the beauty of buddy bonding, as well as all brands of friendship that prove supportive in the most difficult times.

Katherine Monk Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Sans jugements à l'emporte-pièce, The Messenger est un portrait délicat d'hommes au bord de la crise de nerfs. En plus de ses interprètes remarquables, ce premier long métrage d'Oren Moverman se distingue par ses dialogues sensibles et son esthétique, plus proche du documentaire que du téléfilm.

Anabelle Nicoud Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Si le récit prend quelques détours discutables en cours de route, le film demeure prenant grâce au jeu habité de Harrelson (d'ailleurs en lice pour l'Oscar du Meilleur acteur de soutien), Foster et du reste de la distribution, qui inclut aussi Samantha Morton et Steve Buscemi.

Kevin Laforest Lire la critique complète