Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Du coup, le leitmotiv visuel des femmes enceintes à la piscine, qui fait écho au nouveau statut de mère de substitution de l'héroïne, apparaît d'abord séduisant, mais ensuite redondant. Tout comme les interventions musicales du duo Amadou & Mariam.

Louis-Paul Rioux Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

De plus, McKenna a préféré l'image à la parole. Tout en retenue, les personnages se décryptent autant dans leur langage corporel que dans leurs (courts) dialogues. On aurait pu faire jouer le film sans le son sans nuire au message.

André Duchesne Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

Si le spectateur veut bien accepter les partis pris formels du film, dans le sens de l'irréalisme et de la fantaisie, alors il pourra avoir l'agréable sensation de se retrouver dans un feel good movie.

Pierre Pageau Lire la critique complète

Cinémaniak.net

Lire la critique

Si l'idée de départ était séduisante, on aurait aimé que la construction narrative fût plus étoffée et dotée d'une vraie finalité. 

. Cinémaniak Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Ni mauvais ni insultant, doté d'une réalisation compétente, Le coeur de madame Sabali se contente de passer sans faire de vagues… bonnes ou mauvaises.

Olivier Maltais Lire la critique complète

24imag

Lire la critique

À la fois réaliste et absurde, tragique et drôle, fou et sérieux, difficile de catégoriser le premier film francophone du winnipégois Ryan McKenna. D'un double héritage surprenant - Wes Anderson et la tragédie antique - est surtout né un nouveau cinéaste, au style singulier et unique. Le scénario est peut-être un peu trop mécanique, mais il s'excuse et s'explique par la douce absurdité d'un récit délectable qu'on suit avec plaisir.

Pierre Charpilloz Lire la critique complète

The Los Angeles Times

Lire la critique

Offrant un regard tendrement décalé sur l'acceptation de la différence. Le coeur de Madame Sabali repose sur une intrigue prometteuse mais insuffisamment traitée.

Robert Abele Lire la critique complète

The Los Angeles Times

Lire la critique

Le coeur de madame Sabali est l'un des films les plus originaux de l'automne. Mélange de comédie surréaliste et de drame absurde, avec une esthétique flamboyante, le long métrage de Ryan McKenna transporte le spectateur dans un univers déstabilisant, mais terriblement familier. Tout en racontant une histoire étrange, mais plausible...

Robert Abele Lire la critique complète