réalisateur

studios

  • Amblin Entertainment
  • Walt Disney Pictures
  • Walden Media
  • Reliance Entertainment
  • DreamWorks SKG
  • The Kennedy/Marshall Company

distributeur

  • Walt Disney Pictures Canada

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Sur le plan purement visuel, The BFG impressionne: caméra souple et élégante, direction artistique riche et soignée, 3D exploitée avec finesse, animations très fluide des géants de synthèse, musique impeccable de John Williams. 

Helen Faradji Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

La jeune Ruby Barnhill, dans le rôle de Sophie, réussit sa première prestation au cinéma par une alliance calibrée d'innocence et de pugnacité. La réalisation de Spielberg manque d'allant par moments et  la musique de John Williams enrobe trop le tout de cette oeuvre mineure d'un grand réalisateur.

Luc Chaput Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

On se promène aisément entre un monde de rêves et une réalité à l'apparence impossible. Toutefois, tous les personnages y sont complices (y compris les adultes) et c'est sans aucun cynisme que la reine d'Angleterre participe à une chasse aux géants afin de sauver des enfants en détresse.

Miryam Charles Lire la critique complète

Agence QMI

Lire la critique

Le bon gros géant, c'est du Spielberg. Le bon gros géant, c'est un conte émouvant. Le bon gros géant, c'est une bien belle histoire d'amitié. Par contre, Le bon gros géant n'a rien de mémorable.

Isabelle Hontebeyrie Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Au-delà des prouesses artistiques et techniques, le scénario ne tient pas la route. Les enjeux dramatiques sont beaucoup trop faibles et inintéressants pour tenir en haleine le spectateur, surtout si celui-ci est en bas âge.

Catherine Schlager Lire la critique complète

The Wrap

Lire la critique

Mark Rylance‘s performance as the Big Friendly Giant is the melancholy heart of an adventure story that misses the magic.

Steve Pond Lire la critique complète

The Hollywood Reporter

Lire la critique

Rather, the movie represents the director in a more pensive, even philosophical vein, less interested in propulsive cinema and more reflective about what would seem to mean the most to him — dreams, and the ability to make them come true.

Todd McCarthy Lire la critique complète

Volture

Lire la critique

I could watch and listen to Mark Rylance’s BFG forever, though. Is his CG visage a little too dear for a Dahl creature?

David Edelstein Lire la critique complète

Joblo.com

Lire la critique

But there's something kind of timeless about it that I think will connect with a certain subset of the audience. If nothing else, much of it will put a smile on your face if you're willing to let it.

Eric Walkuski Lire la critique complète

Variety

Lire la critique

An all-digital Mark Rylance wins over audiences with his big, big heart in a forbidden-friendship story that serves as Steven Spielberg's 'E.T. the Extra-Terrestrial' for an all-new generation.

Peter Debruge Lire la critique complète

Cinema Blend

Lire la critique

As an enjoyable time at the movies, The BFG succeeds. But as anything more than that, it comes up short.

Dirk Libbey Lire la critique complète