réalisateur

producteur

studios

  • Agat Films & Cie
  • France 2 Cinéma
  • Canal +
  • Ciné+
  • A Plus Image 4
  • Indéfilms
  • France Télévisions

distributeur

  • Funfilm Distribution

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Le climat chargé, anxiogène, d'une ironie parfois cruelle, finit de composer un portrait sombre mais, grâce à son quatuor d'actrices dans la nuance, sans misérablisme ni réponses toutes faites.

Helen Faradji Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

Il faut une touche légère et subtile à la réalisation pour illustrer ce drame intérieur qui mine Juliette. Et une grande interprète pour en rendre subtilement toutes les nuances dans le jeu. Emmanuelle Devos (formidable dans Violette) démontre encore une fois l'étendue de son talent.

Éric Moreault Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

Situé à mi chemin entre l'humour noir féroce et le drame social hyper lucide, cette chronique de l'ordinaire fait toutefois preuve d'une étonnante complexité dans son propos et d'une effroyable lucidité dans son traitement. Il faut dire que sans trop appuyer la note du cynisme, l'auteure n'a aucun mal à nous faire entrer dans un univers de la petite bourgeoisie française, tout à fait reconnaissable pour peu que l'on ait déjà côtoyé quelques uns de ses « spécimens » dans la vie réelle.

Charles-Henri Ramond Lire la critique complète

24imag

Lire la critique

La cinéaste met en scène un bovarysme post-moderne contraire à tous les combats féministes où la femme bourgeoise s'ennuie tout autant qu'elle suit le timing infernal de son homme et de ses enfants (et, n'est donc plus disponible pour celui qu'exige la société d'aujourd'hui).

Céline Gobert Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Adapté d'un roman de Rachel Cusk, ce conte du sexisme ordinaire trouve son ancrage dans une performance magistrale d'Emmanuelle Devos.

Maude L'Archevêque Lire la critique complète

Le Nouvel Obs

Lire la critique

La mise en scène, fluide et épanouie, accompagne l'acte de résistance de Juliette à cet engluement subi.

Sophie Grassin Lire la critique complète

Le Parisien

Lire la critique

« La Vie domestique » n'explose jamais. Elle implose. C'est pire. C'est mieux.

Parisien Le Lire la critique complète

Le Figaro

Lire la critique

Dans le long-métrage d'Isabelle Czajka, le spectateur finit par tomber dans une espèce de torpeur irréversible.

Jean-Luc Wachthausen Lire la critique complète

Le Monde

Lire la critique

Un propos intelligent.

Frank Nouchi Lire la critique complète