Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Le traitement naturaliste privilégié par Audrey Estrougo entend donner un fini documentaire, mais le scénario artificiel, aux ficelles visibles, empêche la magie d'opérer, même si le film brosse au passage quelques beaux profils féminins.

Martin Bilodeau Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Même enfermé à double tour dans une histoire convenue, La taularde constitue donc un huis clos de bonne valeur.

André Duchesne Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

Quoi qu'il en soit, avec La taularde, Audrey Estrougo signe un quatrième long métrage ambitieux, mais dont le principal atout reste celui de son interprétation.

Charles-Henri Ramond Lire la critique complète

Cinémaniak.net

Lire la critique

Sans faire la révolution, le film aurait gagné à être dans l'inhabituel, le moderne et la témérité au lieu d'enfoncer des portes déjà béantes. Certes, La Taularde reste bien écrit et fait la part belle à des actrices de talent (Anne Le Ny et Marie Denarnaud en tête). Chaque personnage a son moment de gloire mais cela ne suffit pas à le relever de la lourdeur que la réalisatrice lui a imputé à négligence.

Alexandre Blasquez Lire la critique complète

Le Parisien

Lire la critique

(...) Sophie Marceau, qui ne rechigne jamais à monter sur le ring pour boxer son image, est une taularde qui mérite d'être défendue.

Pierre Vavasseur Lire la critique complète

Le Figaro

Lire la critique

C'est surtout l'interprétation des actrices que l'on retiendra. 

Nathalie Simon Lire la critique complète