acteurs

réalisateur

scénaristes

studio

  • Rectangle Productions

distributeur

  • Maison 4:3

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Très bon
Lire la critique

Des scènes éprouvantes, illustrées avec réalisme, donnent souvent au parcours de l'héroïne des allures de chemin de croix.

Louis-Paul Rioux Lire la critique complète

La Presse

Excellent
Lire la critique

La réalisatrice a opté pour une direction artistique loin de l'esthétique du film d'époque, si bien que L'événement a une facture très actuelle, ce qui ajoute à sa force de frappe.

Charles Côté Lire la critique complète

Cinéfilic

Excellent
Lire la critique

Mais n'allez pas imaginer qu'une telle maîtrise engendre de la froideur. Anamaria Vartolomei (et donc, à travers elle, son personnage) étant au centre du dispositif, il n'en est jamais rien. Le film nous touche et nous émeut, comme le ferait probablement la Anne qu'il fait vivre sous nos yeux : avec réserve, délicatesse, beauté et intelligence.

Jean-Marie Lanlo Lire la critique complète

Le Soleil

Excellent
Lire la critique

Certaines scènes du film L'événement d'Audrey Diwan font mal à regarder. Elles n'en sont pas moins nécessaires. La réalisatrice française pose un regard cru et sans complaisance sur l'avortement clandestin dans ce film campé dans les années 60. Des images et un enjeu qui résonnent toujours fort aujourd'hui.

Geneviève Bouchard Lire la critique complète

KinoCulture Montréal

Excellent
Lire la critique

En partie pestiférée pour son inconduite « irresponsable », Anne se bat comme une cowgirl solitaire, sans influences aucune, laissant la continuité de son existence uniquement entre ses mains.

Élie Castiel Lire la critique complète

Le Parisien

Excellent
Lire la critique

Audrey Diwan, coscénariste de « Bac Nord », parvient à faire de « L'Événement » un film pas du tout littéraire ni lent, d'une efficacité qui ne vous laisse pas respirer, ce qui est une gageure quand on a lu le récit d'Annie Ernaux, pratiquement sans dialogues, et qui agrège ses souvenirs d'étudiante, ses carnets de l'époque, et le regard de la femme qu'elle est devenue.

Yves Jaeglé Lire la critique complète

20 Minutes

Excellent
Lire la critique

Anamaria Vartolomei incarne avec un aplomb ahurissant une jeune étudiante en Lettres des années 1960 qui tombe enceinte et se retrouve sans personne vers qui se tourner quand elle décide d'avorter.

Caroline Vié Lire la critique complète

Bande à part

Parfait
Lire la critique

Audrey Diwan ne perd jamais de vue son enjeu : celui de nous faire éprouver, de l'intérieur, ce que vit sa protagoniste. Elle ne cède à aucune afféterie, dépouille ses images, sculpte le relief de ses sons, et fait jaillir ce que le cinéma peut offrir de mieux : la possibilité d'une empathie, pour revenir, à l'issue du générique de fin, à la lumière du jour plus riche et plus ouvert.

Anne-Claire Cieutat Lire la critique complète

La Croix

Bon
Lire la critique

Dans une époque où les femmes continuent à se battre pour la maîtrise de leur destin, le film d'Audrey Diwan sonne toujours d'actualité.

Céline Rouden Lire la critique complète

La voix du nord

Parfait
Lire la critique

Un choc émotionnel porté par une révélation : la comédienne Anamaria Vartolomei.

Christophe Caron Lire la critique complète

Libération

Excellent
Lire la critique

Un récit d'affranchissement magnifié par l'actrice Anamaria Vartolomei.

Laura Tuillier Lire la critique complète

Les Echos

Excellent
Lire la critique

La cinéaste Audrey Diwan signe avec « L'Evénement » un éloge de l'émancipation qui ne s'oubliera pas de sitôt.

Olivier De Bruyn Lire la critique complète

Premiere

Excellent
Lire la critique

Trois ans après Mais vous êtes fous, où là encore la menace venait de l'intérieur même d'un corps, Audrey Diwan signe un survival tendu où l'enjeu ne repose pas seulement les faits relatés mais sur l'élan qui rend une résistance à l'ordre établi possible.

Thomas Baurez Lire la critique complète

Le Nouvel Obs

Excellent
Lire la critique

Un peu flottant quand il se contente de coller aux déambulations d'Anne, le film gagne la partie grâce à sa crudité, sa frontalité. A sa façon de se dissoudre « dans la tête et la vie des autres », comme l'écrivait Annie Ernaux. Puissamment politique, il vient rappeler que la bataille de l'avortement continue de faire rage.

Sophie Grassin Lire la critique complète

Le Figaro

Excellent
Lire la critique

Audrey Diwan parle de cinéma «immersif', argument marketing dans l'air du temps. Son film est plus fin que ça. Il empêche de détourner le regard et cela suffit pour éprouver un peu la peur et la détresse d'une jeune fille des années 1960.

Étienne Sorin Lire la critique complète