Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

En effet, les auteurs ont beau vouloir dénoncer, et à juste titre, les "créateurs de richesse" et les politiques très Québec Inc. soutenues par le gouvernement en place, l'ensemble est si potachement articulé qu'ils font chou blanc.

Médiafilm Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

Desrosiers réussit le difficile pari de conserver une certaine crédibilité à son film tout en jouant de l'absurde et de la caricature. En cela, il reçoit un bon coup de pouce de sa distribution.

Normand Provencher Lire la critique complète

The Gazette

Lire la critique

And it's a laugher with something to say, another thing you don't see too often in major Quebec knee-slappers. The problem is that it's not nearly as funny as it should be.

Brendan Kelly Lire la critique complète

Hour

Lire la critique

Filled with facile, witless digs at savage capitalism, political corruption and the like, L'Empire Bo$$é is as unsubtle a satire as it is unfunny.

Kevin Laforest Lire la critique complète

Panorama-Cinéma

Lire la critique

Mais au-delà d'un scénario rarement cocasse et étonnamment peu pertinent vue l'importance du sujet abordé, l'échec cuisant de L'empire Bossé repose en soi sur tout ce qui touche de près ou de loin à sa mise en scène.

Jean-François Vandeuren Lire la critique complète

Journal de Montréal

Lire la critique

La plus grande qualité de L'Empire Bo$$é réside dans le jeu de ses interprètes. Ces derniers accomplissent un tour de force : conserver un ton uniforme dans une oeuvre qui souffre vraisemblablement de troubles schizophrènes.

Marc-André Lemieux Lire la critique complète

Canoë

Lire la critique

Sans grands éclats de rire, L'empire Bo$$é vous divertira un brin et les nombreuses allusions aux Vincent Lacroix et Earl John de ce monde, en plus de cette petite touche d'humour britannique, vous rappelleront de bons (ou de mauvais) souvenirs.

Véronique Harvey Lire la critique complète

Lecinema.ca

Lire la critique

Peut-être fallait-il une meilleure vision d'ensemble, faire un tri dans le scénario d'Yves Lapierre, de Luc Déry et d'André Ducharme qui saute du coq à l'âne ou tout simplement embaucher un meilleur chef d'orchestre.

Martin Gignac Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Pour ajouter au plaisir du spectateur, Claude Desrosiers a signé une mise en scène ludique, fluide et inventive, offrant notamment un mémorable plan-séquence racontant un an d'affrontements dans la famille Bossé.

Manon Dumais Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Peut-être aurait-il fallu ajouter une bonne dose de venin à la RBO ? Tel qu'il est, L'empire Bo$$é reste trop sage. Et fait sourire trop timidement.

Marc-André Lussier Lire la critique complète

Films du Québec

Lire la critique

Ne pouvant produire plus que quelques rires épars, L'empire Bossé se contente de ne rester qu'un bel exercice de flatterie de spectateur en lui livrant quelques poncifs sur l'univers véreux de la politique et de la finance locale.

Charles-Henri Ramond Lire la critique complète