Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Au moyen de cascades et de feux d'artifices en tous genres, Greengrass cherche continuellement de nouveaux moyens de surprendre. Et Damon, de nouveaux démons à dompter dans la tête de son personnage en quête des conditions qui ont façonné son destin. La tension ainsi créée n'est pas toujours à l'avantage du film.

Martin Bilodeau Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Quelque part entre la suite et le redémarrage, Jason Bourne ne fait pas vraiment avancer son personnage ou son histoire, si bien qu'il est difficile de ne pas prêter de motivations cyniques aux créateurs de ce nouveau volet divertissant, mais pas particulièrement utile.

Maude L'Archevêque Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Ainsi une majeure partie des séquences d'action sont difficiles à apprécier. On pourra souligner l’effort mis afin de forcer la vigilance du spectateur. Il en résulte une rapidité de montage étourdissante.

Miryam Charles Lire la critique complète

Agence QMI

Lire la critique

Le film souffre de quelques longueurs: la dernière partie du film à Las Vegas, notamment, s'éternise pour rien et la fin - qui laisse augurer une suite - arrive un peu comme un cheveu sur la soupe. Mais le plaisir de revoir Matt Damon en Jason Bourne est trop grand (avec, de surcroît, un remix d'Extreme Ways de Moby sur le générique de fin) pour qu'on tienne rigueur à la production de ces manquements.

Isabelle Hontebeyrie Lire la critique complète

The Hollywood Reporter

Lire la critique

Technically and logistically, Greengrass delivers everything you expect from him; there's no one better when it comes to staging complex, chaotic action amid the real life of big cities.

Todd McCarthy Lire la critique complète

Rogerebert.com

Lire la critique

But it’s mere minutes into Jason Bourne that something is wrong.

Brian Tallerico Lire la critique complète

Cinema Blend

Lire la critique

If plot beats such as "It was his father all along," "vengeful assassins," and "corruptible social media" read to you as low-hanging fruit utilized to unnecessarily perpetuate a franchise, then you already basically get the Jason Bourne experience.

Eric Eisenberg Lire la critique complète

The Wrap

Lire la critique

The fourth installment of the kinetic franchise pulls Bourne out of the shadows to battle the CIA once more, resulting in a bravura conspiracy thriller.

Robert Abele Lire la critique complète

Variety

Lire la critique

This terse sequel reunites Matt Damon and director Paul Greengrass, shedding light on an important piece of the character's backstory.

Peter Debruge Lire la critique complète

Joblo.com

Lire la critique

Jason Bourne is a good film, but not much more than that.

Jimmy O Lire la critique complète

Rolling Stone

Lire la critique

Long, fluid takes emphasize action that reveals character. 

Peter Travers Lire la critique complète