réalisateur

studios

  • Campbell Grobman Films
  • Jeff Rice Films
  • Mike Tollin Productions

distributeur

  • Entract Films

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Mêlant très habilement à son récit des images d'archives, Philippe Falardeau forge une esthétique vintage dynamique par une direction photo granuleuse et texturée. 

Helen Faradji Lire la critique complète

Panorama-Cinéma

Lire la critique

Sans être particulièrement original, Chuck demeure donc des plus vivants, ce qui est déjà beaucoup, et bien assez pour un film qui veut justement s'intéresser à la vie en dehors des caméras. 

Sylvain Lavallée Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Un film qui se déguste aussi bien qu'une folle soirée en bonne compagnie entre deux concerts de Donna Summer.

Jean-Baptiste Hervé Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Fidèle à son habitude, Falardeau filme son personnage au plus près en livrant le portrait intime d'un homme en quête de sa vérité. Liev Schreiber traduit la vision du cinéaste de façon remarquable.

Marc-André Lussier Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Malgré les réserves, la distribution est uniformément solide et Liev Schreiber est convaincant dans le rôle-titre. Bien qu'il soit beaucoup plus âgé pour le rôle, l'acteur californien de 49 ans (Wepner en avait 36 lorsqu'il a affronté Muhammad Ali) offre une performance nuancée et crédible.

Pascal Grenier Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

Avant toute chose, soulignons le travail de mise en scène de  Falardeau. Avec un budget d'environ cinq millions, sa réalisation est modeste mais il arrive à la rendre excitante par une esthétique rétro aux forts grains, des costumes extravagants, une trame sonore et une habile insertion d'images d'archives qui contribuent à créer une cohérence fidèle à l'époque.

Jules Couturier Lire la critique complète

The Wrap

Lire la critique

Bittersweet saga of also-ran boxer Chuck Wepner, like its subject, goes the distance without quite becoming a champion.

Dan Callahan Lire la critique complète

Cinema Blend

Lire la critique

While Liev Schrieber is utterly transfixing and there are one or two sequences of note, Chuck ultimately becomes a rudimentary biopic and story of drugs and decline rather than a worthwhile probing of the boxer and Rocky inspiration.

Greg Wakeman Lire la critique complète