réalisateur

producteur

studios

  • Alexandre Films
  • New Light Films
  • Studio 37
  • Wild Bunch
  • France 2 Cinéma
  • Les Films du Jasmin
  • uFilm

distributeur

  • AZ Films

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Le recours à une grammaire vieille école rompt parfois le charme de cette production luxueuse, défendue par une belle galerie d'interprètes.

Médiafilm Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

L'effort y est, mais le sujet, beaucoup trop vaste et complexe, demeure empêtré dans une histoire d'amour qui se veut grandiose et impossible, mais qui n'en a que les pleurs et les crises, plutôt que la profondeur souhaitée.

Julie Ledoux Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Il aurait toutefois fallu le faire avec un scénario plus serré et des personnages plus forts, notamment avec celui de Younès.

André Duchesne Lire la critique complète

Affaire de gars

Lire la critique

Traité avec un grand respect par le réalisateur, cette adaptation, quoi que parfois un peu trop mélodramatique, sait émouvoir en proposant une histoire d'amour, certes dure, mais bouleversante.

Philippe Michaud Lire la critique complète

Télérama

Lire la critique

Toutes les cinq minutes, on a droit à une trahison amoureuse ou à une mort violente à coups de musique lacrymale, comme s'il fallait pleurer sans cesse durant deux heures quarante. A force, la fresque souffrirait presque d'hyperventilation.

Nicolas Didier Lire la critique complète

Le Monde

Lire la critique

Tout travaillé qu'il soit, tout alourdi d'art qu'il peut être, Ce que le jour doit à la nuit garde au coeur un souffle romantique volé à l'Hollywood des heures anciennes : naïf et flamboyant à son image, emportant furieusement tout ce que l'on consentira à lui laisser prendre - l'amour, le feu, la guerre...

Noémie Luciani Lire la critique complète

Le Nouvel Obs

Lire la critique

Si le récit, adapté du roman de Yasmina Khadra, articule avec lourdeur l'intime et l'épique, la mise en scène d'Alexandre Arcady retrouve (enfin) ce souffle épique dont il est capable.

Xavier Leherpeur Lire la critique complète