Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Partant d'une formule archiconnue - les hauts et les bas d'un aspirant groupe rock sur fond de triangle amoureux et d'amitié brisée -, le cinéaste en reconduit aveuglément tous les clichés. En outre, les chansons n'impressionnent guère, quoiqu'en disent les personnages.

Louis-Paul Rioux Lire la critique complète

The Gazette

Lire la critique

But much as I hate to diss a film that opens with a clin d'oeil to Exile, there's something missing here. I'm not 100-per-cent sure why Bus Palladium didn't fully work for me. Grondin - France's new favourite Quebec actor - is great as the guitarist in Lust, and Arthur Dupont is pretty good as Manu, Lucas's close friend and the charismatic frontman for this up-and-coming band.

Brendan Kelly Lire la critique complète

Télérama

Lire la critique

Prenez n'importe quel docu rock mythique des seventies, au hasard Gimme Shelter. Remplacez les idoles par de jeunes comédiens glamour au look débraillé chic, faites-leur imiter la morgue, la fièvre, les poses des musiciens. Et vous obtiendrez Bus Palladium. Du plagiat ? Plutôt le recyclage soft d'une mythologie contemporaine qui a le vent en poupe.

Jacques Morice Lire la critique complète

Ruefrontenac.com

Lire la critique

Sauf que Bus Palladium n'évite pas les clichés du genre et souffre des comparaisons inévitables avec le Almost Famous de Cameron Crowe. Au final, Christopher Thompson a accouché d'un film plutôt cool et charmant mais très prévisible et facilement oubliable.

Maxime Demers Lire la critique complète

Le Point

Lire la critique

Bus Palladium nous donne tout ce qu'on est en droit d'espérer d'un premier film : une fraîcheur, une grâce, une énergie, un univers et la révélation d'une épatante bande de jeunes comédiens.

François-Guillaume Lorrain Lire la critique complète

Le Nouvel Obs

Lire la critique

Pourquoi pas. Encore eut-il fallu qu'il les traite de façon moins gentillette et inodore de sorte que sa chronique, aussi rock'n'roll qu'un après-midi à la terrasse du Flore, ne tienne pas sur le seul charme juvénile de ses comédiens.

Nicolas Schaller Lire la critique complète

Le Figaro

Lire la critique

Un sujet pas nouveau, dans lequel Thompson apporte beaucoup de fraîcheur et de spontanéité, en jouant avec une certaine mélancolie et les fantasmes de l'univers rock.

Jean-Luc Wachthausen Lire la critique complète

Lecinema.ca

Lire la critique

Chronique musicale sous fond de passage à l'âge adulte, Bus Palladium fait bien peu avec sa thématique si universelle et inspirante. Du coup, il est plutôt difficile d'être attiré par cette oeuvre terriblement banale qui multiplie les clichés.

Martin Gignac Lire la critique complète

Voir

Lire la critique

Bien servi par le talent et la spontanéité des jeunes interprètes, dont Arthur Dupont, avec sa fougue et son charisme évoquant Jim Morrison et Romain Duris à ses débuts, et Marc-André Grondin, qui s'impose avec une étonnante force tranquille, Bus Palladium s'annonce d'abord comme un charmant film sur l'amitié.

Manon Dumais Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Rien n'est laissé au hasard, et en cela Thompson n'aura pas manqué son coup, entouré d'acteurs attachants, dont évidemment Marc-André Grodin, qui attirera par sa seule présence les faveurs du public québécois pour ce mélodrame somme toute prévisible.

Aleksi K. Lepage Lire la critique complète