réalisateur

scénariste

studio

  • Metafilms

distributeur

  • K-Films Amérique

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Ainsi, Côté passe par quatre chemins pour faire ce que mille autres films ont déjà fait: raconter la pénitence rédemptrice d'un aveugle ambitieux.

Martin Bilodeau Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

Denis Côté a l'habitude de sortir là où on ne l'attend pas. C'est encore le cas avec Boris sans Béatrice, un film qui marque une rupture autant par son récit que son ambition. Ça demeure du pur Denis Côté: déstabilisant et original. Mais le propos m'a laissé perplexe.

Éric Moreault Lire la critique complète

Films du Québec

Lire la critique

Avec Boris sans Béatrice, les fidèles de Denis Côté se retrouveront en terrains connus et s'amuseront à dépister les thèmes qui ont marqué l'œuvre de l'auteur. Le renfermement sur soi, le mystère lié à l'apparition inattendue, le réveil des consciences, le rapport à la nature, et j'en passe, autant de symboles qui marquent de leur empreinte ce film.

Charles-Henri Ramond Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Boris sans Béatrice ne plaira pas à tous. Le film a malgré tout le mérite d'exceller à plusieurs niveaux (la direction d'acteur, le montage, la photographie). Toutefois, toute cette excellence nous laisse finalement sur notre faim. 

Miryam Charles Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

Ni film expérimental dans la veine de Bestiaire ou Carcasses, ni histoire de lieux et de personnes tels Curling ou Vic+Flo ont vu un ours, Boris sans Béatrice est un autre film suspendu au milieu des appellations, un autre animal fantasque issu de l'inimitable cerveau de Denis Côté. Qui l'aime le suive!

Anne-Christine Loranger Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Force est de reconnaître toutefois que le récit, dans lequel s'entremêlent aussi des références à la mythologie grecque, laisse parfois le spectateur sur la touche. Boris sans Béatrice se révélera néanmoins incontournable pour les cinéphiles avides d'oeuvres plus singulières.

Marc-André Lussier Lire la critique complète

Agence QMI

Lire la critique

Denis Côté (Vic et Flo ont vu un ours ou Curling) offre, avec Boris sans Béatrice, un drame épuré, qui se refroidit au fur et à mesure que Boris prend conscience de son arrogance.

Isabelle Hontebeyrie Lire la critique complète

24imag

Lire la critique

Boris sans Béatrice est un énoncé ironique qui multiplie les mises en abîme où s'enchâssent des blocs réalistes, sorte de très très lointain cousin du brillant et délicieux Smoking / No Smoking d'Alain Resnais.

Philippe Gajan Lire la critique complète