réalisateur

scénariste

studios

  • ARP Sélection
  • TF1 Films Productions

distributeur

  • Axia Films

Bandes-annonces & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Généreux avec les acteurs, Rappeneau leur fournit un bel espace de jeu sur la promesse, tenue, de gratifier chacun de quelques moments forts. Dans un rôle à la fois semblable et à l'opposé de celui qu'il jouait dans Un Conte de Noël, Mathieu Amalric brille par sa retenue.

Martin Bilodeau Lire la critique complète

Le Soleil

Lire la critique

Le réalisateur de Cyrano de Bergerac pourrait partir la tête haute avec cette comédie dramatique familiale aux accents vaudevillesques. Un long métrage de facture classique qui porte sa signature et est mené de main de maître sur le thème «famille, je vous hais».

Éric Moreault Lire la critique complète

Cinémaniak.net

Lire la critique

Car dès les premières minutes, c'est un rythme pressé, des personnages énervé et un montage trop énergique qui vient consumer le public.

. Cinémaniak Lire la critique complète

Films du Québec

Lire la critique

Critique sur son époque, le réalisateur de Cyrano de Bergerac démontre que malgré son grand âge il a su conserver un bon sens du rythme, mais avoue aussi que son style vaudevillesque suranné a bien du mal à résister à l'usure du temps.

Charles-Henri Ramond Lire la critique complète

La Presse

Lire la critique

Il a déjà souvent été dit que Belles familles était une comédie «à l'ancienne, comme il ne s'en fait plus». Cela n'a rien de péjoratif, au contraire. Ce nouveau film de Jean-Paul Rappeneau, qui n'avait pas réalisé de long métrage depuis Bon voyage, réunit en effet les plus belles qualités d'un genre aujourd'hui disparu.

Marc-André Lussier Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Belles Familles démarre donc tambour battant, sur un ton de comédie ne laissant pas de répit. Malheureusement, la mise en scène parfois maladroite et la direction d'acteurs grotesque (Nicole Garcia y est ridicule... elle se rattrapera fort heureusement par la suite) ressemblent plus à de l'agitation bâclée qu'à la fausse hystérie parfaitement maîtrisée des screwball comedies d'antan.

Jean-Marie Lanlo Lire la critique complète

Agence QMI

Lire la critique

Sans être franchement un drame et sans générer de gros rires (quelques légers sourires émaillent le visionnement du long métrage), Belles familles n'est pas exempt d'un certain charme, celui de la nostalgie.

Isabelle Hontebeyrie Lire la critique complète

Le Nouvel Obs

Lire la critique

Ça pétille comme un champagne, ça crépite comme un feu entretenu par un maître malicieux (...).

Pascal Mérigeau Lire la critique complète