réalisateur

scénariste

studios

  • Parts and Labor
  • British Film Institute (BFI)
  • Film4
  • Maven Pictures
  • Protagonist Pictures
  • Pulse Films

distributeur

  • Entract Films

Bande-annonce & Images

Revues de presse

Médiafilm

Lire la critique

Le résultat laisse mi-figue mi-raisin. Pierre d'achoppement: le personnage central, défendu par la nouvelle venue Sasha Lane, reste plutôt énigmatique, son comportement ne permettant pas toujours au spectateur de se faire une idée de sa pensée.

Martin Bilodeau Lire la critique complète

Séquences

Lire la critique

 Privilégiant une fois de plus le format d'image carré qui restreint l'horizon, la caméra à l'épaule de Robbie Ryan se trouve toujours au centre de l'action et se montre d'une discrétion exemplaire malgré sa proximité avec les acteurs, qu'elle épie littéralement….

Jean-Philippe Desrochers Lire la critique complète

The Los Angeles Times

Lire la critique

Andrea Arnold a plutôt brodé une histoire d'amour atypique, bercée par une musique de circonstance (très présente), mettant en scène l'envers du rêve américain, les déceptions du quotidien et, finalement, l'espoir de jours meilleurs.

Robert Abele Lire la critique complète

Cinéfilic

Lire la critique

Durant 2h45 de musique, de fête, d'envie de vivre… mais aussi de moments plus intimes ou plus sombres, le spectateur est donc invité à se faire une place dans cette Amérique où il est difficile (mais possible) de rêver et où la solidarité peut avoir sa place (mais pas tout le temps), c'est-à-dire dans cette Amérique inégalitaire, parfois injuste, mais dans laquelle Arnold parvient à nous faire croire qu'il est possible de vivre.

Jean-Marie Lanlo Lire la critique complète

Agence QMI

Lire la critique

Parfois magnifique, sans cesse bouillonnant, très maîtrisé malgré une impression de joyeux fouillis, American Honey - qui a polarisé la critique à Cannes - est un film de sensations, porté par la sensualité exubérante de Sasha Lane, qui se dévore avec entrain au son d'une trame sonore variée et vivifiante.

Isabelle Hontebeyrie Lire la critique complète

Cinémaniak.net

Lire la critique

American Honey est un film absolument captivant. Le spectateur a  vraiment l'impression de faire le road-trip avec ces jeunes, d'être présent avec eux dans la camionnette, parcourant les routes, voyant défiler les paysages.

. Cinémaniak Lire la critique complète

Joblo.com

Lire la critique

Even if it’s long, rambling and sometimes inconsistent, American Honey is also frequently beautiful and defiantly unique.

Chris Bumbray Lire la critique complète

Volture

Lire la critique

No character is fixed. No character is really a character. 

David Edelstein Lire la critique complète

Rogerebert.com

Lire la critique

Ultimately, American Honey is about motion—a van of kids speeding down the freeway.

Brian Tallerico Lire la critique complète

Variety

Lire la critique

Andrea Arnold's fourth feature, and her first set in the U.S., is a ravishing blend of feminine picaresque and iTunes musical.

Guy Lodge Lire la critique complète

Rolling Stone

Lire la critique

Messy, magnificent road movie is all over the map – and blessed with two amazing performances.

Peter Travers Lire la critique complète

The Hollywood Reporter

Lire la critique

A road movie without a map that nonetheless arrives at a worthwhile destination.

David Rooney Lire la critique complète

Cinema Blend

Lire la critique

Powerful, audacious, as well as intimate, dirty, and epic,American Honey's brazen modern take on sex, adolescence, and the American dream gone wrong is a challenge, but one that's ever so rewarding.

Greg Wakeman Lire la critique complète